L’Iran négocierait l’acquisition de systèmes anti-aériens S400, Tor M2 et Pantsir S2 auprés de la Russie

- Publicité -

La politique étrangère de Donald Trump se retourne-t-elle contre lui ? C’est ce que l’on peut penser alors que la proposition américaine de prolonger l’embargo sur la vente d’armes à l’Iran a été rejeté par l’immense majorité du conseil de sécurité des nations unis la semaine dernière, y compris par les alliés français et britanniques. Rappelons que cet embargo était lié à la poursuite du programme nucléaire militaire de Téhéran, ainsi qu’aux accords de Vienne, dont les Etats-Unis se sont retirés unilatéralement en 2018 sur décision du président Trump. De fait, l’Iran sera en mesure d’acquérir des systèmes d’armes à partir du 18 octobre de cette année, sauf revirement exceptionnel et peu probable, lié à l’utilisation de la procédure « snapback » par Washington, une forme de droit de véto inversé, interdisant de sortir d’une décision.

TOR M2 Actualités Défense | Aviation de chasse | Contrats et Appels d'offre Défense
Outre les S400 et les Pantsir S2, Téhéran s’intéresse également au système anti-aérien à courte portée Tor M2, qui s’est montré très efficace, selon Moscou, en Syrie dans La Défense de la base aérienne de Hmeimim

LOGO meta defense 70 Actualités Défense | Aviation de chasse | Contrats et Appels d'offre Défense

Il reste 75 % de cet article à lire,
Abonnez-vous pour y accéder !

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 6,90 €.

- Publicité -

Inscription à la Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter Meta-Defense pour recevoir les
derniers articles de façon quotidienne ou hebdomadaire

- Publicité -

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles