mercredi, février 21, 2024

Soutien à l’Ukraine : l’Europe ne veut pas prendre le relais des Etats-Unis

- Publicité -

L'Europe ne peut pas combler le vide laissé par un possible arrêt du soutien à l'Ukraine des Etats-Unis ! C'est en substance la déclaration faite récemment par Joseph Borrell lorsque interrogé par des journalistes sur l'hypothèse de la fin de l'aide militaire américaine à Kyiv. Quelles sont les conséquences, ainsi que la réalité, de cette déclaration du chef de la diplomatie européenne ?

Depuis le début du conflit en Ukraine en février 2022, américains et européens se sont, pour ainsi dire, équitablement partagés la tâche du soutien à Kyiv, tant dans le domaine des équipements militaires que des aides financières nécessaires à l'état ukrainien pour fonctionner.

Un soutien à l'Ukraine équilibré entre Etats-Unis et Europe depuis le début du conflit

En effet, l'UE s'était engagée à fournir une aide de 20 Md€ par an, pour 100 Md€ d'aide totale, peu après le début de l'agression russe. Dans le même temps, le Congrès américain annonçait une aide globale de 113 Md€ pour Kyiv, dans le même but.

- Publicité -

Cette parité se constate aussi dans l'exécution de ces engagements. Ainsi, Washington a d'ores et déjà transféré à Kyiv 28 Md€ d'aides budgétaires, et 43 Md€ d'aides militaires pour un total de 71 Md€.

Soutien à l'Ukraine Leopard 2
Le soutien à l'Ukraine européen a été déterminant dans certains domaines, comme dans celui des chars lourds.

L'Union européenne, et ses membres, ont pour leur part attribué une aide budgétaire immédiate atteignant 33 Md€ à l'Ukraine, et transféré pour 28 Md€ d'équipement militaire et de munition, pour un total de 61 Md€. En y ajoutant les aides britanniques et norvégiennes, la parité entre les deux puissances alliées est presque parfaite.

Un équilibre menacé en Europe et aux Etats-Unis

Cette dynamique, qui permit à Kyiv et ses armées de plus que bien résister à l'offensive russe depuis 20 mois, est aujourd'hui menacée de part et d'autres de l'Atlantique. En Europe, d'une part, plusieurs pays ont annoncé qu'ils arrivaient aux limites des stocks d'armement mobilisables pour être transférés vers l'Ukraine.

- Publicité -

Surtout, certains membres de l'UE prennent une distance plus qu'affirmée vis-à-vis de la politique de soutien à Kyiv européenne. C'était déjà le cas, depuis l'entame du conflit, de la Hongrie et de son président Viktor Orban. C'est aussi le cas dorénavant de la Slovaquie, à la suite de la victoire du nationaliste populiste Robert Fico lors des élections législatives du 30 septembre 2023.

L'aide militaire américaine suspendue par le Congrès dans l'attente du vote du budget fédéral 2024

Mais, la plus grande menace pour l'avenir de la résistance ukrainienne vient de Washington. En effet, avec l'objectif d'éviter le "shut down" des institutions fédérales face au refus républicain de voter le budget 2024, le Congrès a voté une procédure permettant ce financement pendant quelques semaines. Toutefois, celle-ci exclu la possibilité de financer, sur cette période, l'effort de guerre ukrainien.

Congrès américain
Le Congrès américain a suspendu l'aide militaire à l'Ukraine dans l'attente du vote du budget fédéral 2024.

LOGO meta defense 70 Conflit Russo-Ukrainien | Actualités Défense | Alliances militaires

Le reste de cet article est réservé aux abonnés -

- Advertisement -

Les abonnements Classiques donnent accès à tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.


- Publicité -
Fabrice Wolf
Fabrice Wolfhttps://meta-defense.fr/fabrice-wolf/
Ancien pilote de l'aéronautique navale française, Fabrice est l'éditeur et le principal auteur du site Meta-defense.fr. Ses domaines de prédilection sont l'aéronautique militaire, l'économie de défense, la guerre aéronavale et sous-marine, et les Akita inu.

Pour Aller plus loin

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles