L’US Air Force adapte le F-22 Raptor au théâtre Pacifique

- Publicité -

Si le chasseur de supériorité aérienne F-22 Raptor de l’US Air Force, est toujours considéré, malgré son âge, comme le meilleur avion de combat air-air du moment, l’appareil de Lockheed Martin n’en est pas pour autant dépourvu de certaines faiblesses.

C’est notamment le cas sur le théâtre Pacifique, pour lequel l’autonomie au combat du F-22 est insuffisante, tout comme le nombre de munitions transportées dans ses soutes. Il semble cependant que l’US Air Force ait trouvé la parade dans ces domaines.

En effet, des clichés publiés sur les réseaux sociaux, montrent un F-22 emportant sous les ailes, des réservoirs de carburant au profil furtif, ainsi que des pods, tout aussi furtifs, qui pourraient aussi bien transporter des missiles air-air supplémentaires, ou des senseurs passifs supplémentaires, comme un IRST.

- Publicité -

Le F-22 Raptor, toujours le chasseur de supériorité aérienne ultime 27 ans après son premier vol

Depuis son premier vol, en septembre 1997, le F-22 Raptor demeure non seulement la référence américaine en matière de supériorité aérienne, mais il reste universellement reconnu comme une référence unique, en matière d’avions de combat.

F-22 Raptor US Air Force
Bien qu’ayant été conçu dans les années 80, le F-22 Raptor reste considéré aujourd’hui comme l’avion de superiorité aérienne le plus performant.

Il faut dire que le Raptor est l’avion de tous les superlatifs. Il a ainsi été le premier avion désigné comme appartenant à la fameuse, et parfois sulfureuse, 5ᵉ génération des avions de combat, créant, à ce titre, le cahier des charges de ce qu’un appareil devait intégrer pour y appartenir, comme la furtivité, la fusion de données, la super-manœuvrabilité ou encore la super-croisière.

Le F-22 est ainsi une furtivité multi-aspect encore inégalée à ce jour, même par le F-35, qui n’offre une grande furtivité qu’en secteur frontal et arrière. Ses deux soutes d’armement lui permettent de conserver une furtivité optimale en mission air-air, avec 6 AMRAAM et 2 Sidewinder prêts à faire feu.

- Publicité -

Il a été, par ailleurs, le premier chasseur disposant d’une réelle fusion de donnée, bien que sensiblement moindre de cette du Lightning II. Il a aussi été le premier à être doté d’un radar à antenne active AESA, l’An/APG-77, qui demeure une référence en matière de détection air-air, en étant capable de détecter et suivre une cible à presque 600 km de distance.

Ses deux turboréacteurs Pratt&Whitney F-119, délivrent chacun une poussée sèche de 12 tonnes, lui permettant d’atteindre la super-croisière, c’est-à-dire de soutenir un régime supersonique en palier, sans post-combustion. Celle-ci fait croitre la poussée du moteur à presque 16 tonnes, conférant au chasseur un rapport puissance poids supérieur à 1 en configuration de combat.

F-22 Rapotr base aérienne birtanniques
Le F-22 Raptor a été conçu pour le théatre européen, pour lequel un rayon de combat de 1000 km était suffisant.

LOGO meta defense 70 Aviation de chasse | Actualités Défense | Construction aéronautique militaire

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

- Publicité -

Les abonnements Classiques donnent accès à
tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.


Inscription à la Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter Meta-Defense pour recevoir les
derniers articles de façon quotidienne ou hebdomadaire

- Publicité -

Pour Aller plus loin

6 Commentaires

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles