Les Etats-Unis vont envoyer des munitions vagabondes antichars Switchblade 600 en Ukraine

Le repositionnement en cours des forces russes ayant quitté le nord de l’Ukraine, laisse anticiper un prochain effort massif des armées de Moscou dans le Donbass, afin de sécuriser la prise des deux Oblast de Luhansk et Donetsk, ainsi que les cotes ukrainiennes bordant la mer d’Azov au sud du Dniepr. Malgré de très importantes pertes, les russes ayant perdu plus de 450 chars et 800 véhicules blindés depuis le début du conflit de manière documentée, et probablement davantage, les forces russes disposent encore d’importantes réserves, d’autant que leur artillerie a été relativement préservée avec « seulement » 4% de pertes vis-à-vis de l’inventaire théorique (contre 17%…

Lire l'Article

L’US Marines Corps veut des munitions vagabondes légères dans ses unités d’infanterie

Durant la seconde guerre mondiale, toutes les compagnies d’infanterie américaines, disposaient d’une équipe de mortiers de 60 mm, destinée à assurer le soutien d’artillerie à courte portée lorsque c’était nécessaire. L’amélioration des technologies de communication et de la portée ses systèmes d’artillerie traditionnels ont peu à peu éliminer cette pratique. Pourtant, et en dépit de l’arrivée des missiles antichars d’infanterie, comme le Javelin, l’Etat-major du corps des Marines estime aujourd’hui que ses unités ont besoin d’un regain de puissance de feu en propre. Plutôt que de revenir aux mortiers de 60, et à l’instar des forces israéliennes, le Corps cherche aujourd’hui à se doter de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR