Les Etats-Unis vont envoyer des munitions vagabondes antichars Switchblade 600 en Ukraine

Le repositionnement en cours des forces russes ayant quitté le nord de l’Ukraine, laisse anticiper un prochain effort massif des armées de Moscou dans le Donbass, afin de sécuriser la prise des deux Oblast de Luhansk et Donetsk, ainsi que les cotes ukrainiennes bordant la mer d’Azov au sud du Dniepr. Malgré de très importantes pertes, les russes ayant perdu plus de 450 chars et 800 véhicules blindés depuis le début du conflit de manière documentée, et probablement davantage, les forces russes disposent encore d’importantes réserves, d’autant que leur artillerie a été relativement préservée avec « seulement » 4% de pertes vis-à-vis de l’inventaire théorique (contre 17% des chars et 9% des véhicules de combat d’Infanterie), et une puissance aérienne importante par ailleurs disposant du plein potentiel de la défense anti-aérienne déployée le long de frontière russo-ukrainienne. Pour y faire face, les armées ukrainiennes ont déployé plus de 40.000 militaires dans cette region, parmi les plus aguerries et expérimentées dont elles disposent, et de nouveaux renforts sont en cours de redéploiement en provenance des fronts nords.

Si les armées ukrainiennes ont démontré leur grande efficacité opérationnelle, une offensive massive des forces russes dans le Donbass sera très complexe à contrer, ne pouvant ni s’appuyer sur les importants points de fixation que représentent les grandes villes en dehors de Dniepro et Zapoijjha sur le Dniepr. En outre, si l’infanterie ukrainienne s’est montrée redoutable, l’artillerie dont dispose les armées de Kyiv est largement moins nombreuse que celle alignée par Moscou, d’autant que la puissance aérienne russe pourra davantage déployer sa puissance sur un tel théâtre. Enfin, à moins d’accepter de reculer pour étendre les lignes de communication et logistiques russes de sorte à appliquer la même stratégie qu’autour de Kyiv, les opportunités de mener une campagne de harcèlement des lignes russes sera beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre dans cette region. En d’autres termes, et en dépit des qualités incontestables dont ont fait preuve les armées ukrainiennes, la bataille du Donbass qui se dessine, et qui pourrait bien s’avérer décisive pour l’avenir de l’Ukraine, sera des plus difficiles.

L’Artillerie russe a été bien moins affaiblie depuis le début des combats en Ukraine que les chars ou l’infanterie.

La meilleure des solutions, pour rétablir le rapport de forces et neutraliser l’avantage que procure la puissance de feu et l’aviation russe, serait naturellement de livrer rapidement aux forces ukrainiennes des moyens lourds, tanks, artillerie, véhicules de combat d’infanterie et défenses anti-aériennes à longue portée, materiels par ailleurs réclamés à corps et à crie par Kyiv depuis plusieurs semaines. Toutefois, européens comme américains semblent toujours peu enclin à franchir un tel pas, craignant de provoquer Moscou dans une extension du conflit, et ce même si les armées russes n’ont plus, désormais, capacités à mener une offensive conventionnelle contre l’OTAN ni même contre les membres de l’UE non membres de l’alliance. Des efforts sont semble-t-il menés en ce sens par les Etats-Unis et certaines pays d’Europe de l’Est, les seuls à disposer des mêmes materiels que les armées ukrainiennes susceptibles d’être rapidement pris en main et mis en oeuvre par ces forces, mais il semble peu probable qu’ils puissent aboutir avant le déclenchement de l’offensive à venir, sachant que pour Moscou, il est politiquement indispensable d’afficher une victoire avant les célébrations du 9 Mai.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

A partir de 5,90 € par mois (3,0 € par mois pour les étudiants) – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR