Quelles conséquences pour la France si les programmes SCAF et Tempest fusionnaient ?

Après son homologue allemand le Lt General Ingo Gerhartz, c’est au tour du général Luca Goretti, le Chef d’Etat-Major des forces aériennes italiennes, de déclarer que, selon lui, les programmes européens d’avions de combat de 6ème génération SCAF (pour Système de Combat Aérien du Futur) qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, et FCAS (pour Futur Combat Air System, soit le même acronyme) qui rassemble la Grande-Bretagne, l’Italie et la Suède, seront appelés à fusionner dans un avenir plus ou moins proche. Selon l’officier général Italien, eu égard aux enjeux industriels et budgétaires, et à la proximité des programmes, des acteurs industriels et des pays,…

Lire l'Article

La France dans le piège de la coopération européenne Défense

Le programme de Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, est-il condamné à échouer ? Il y a encore quelques mois, une telle idée aurait déchainé la fureur de nombre de responsables au Ministère des Armées, à la DGA et même à l’Elysée. Mais aujourd’hui, on peut raisonnablement se demander comment le programme pourrait ne pas échouer, eu égard aux nombreux problèmes critiques apparus ces dernières semaines. Après l’exigence allemande pour obtenir un pilotage partagé entre Safran et MTU concernant le pilier propulsion du programme, et ce dépit de l’expérience plus que limitée du motoriste allemand dans ce type de propulseur, puis celle portant…

Lire l'Article

L’Espagnol Indra dirigera le volet « Senseurs » du programme SCAF, mais est-ce une bonne nouvelle ?

Ce 23 novembre, la Direction Générale de l’Armement française, connue sous l’acronyme DGA, a signé par délégation des Etats allemands, français et espagnols, le contrat accordant à la société d’électronique embarqué espagnole Indra la direction du pilier « senseurs » du programme de système de combat aérien du futur, ou SCAF, visant à developper le futur avion de combat et les systèmes connexes qui équipera les forces aériennes des 3 pays à partir de 2040. Indra aura donc la charge, avec les sociétés françaises Thales et allemande Hensoldt de developper le radar et l’ensemble des senseurs de nouvelle génération qui équiperont l’appareil clé des forces aériennes européennes…

Lire l'Article

En s’imposant sur le nouveau radar du Typhoon, l’espagnol Indra renforce sa position dans le programme SCAF

Selon un communiqué de la société d’avionique embarquée espagnole Indra, cette dernière se serait vue accordée une position de co-developpeur, avec l’Allemand Hensoldt, concernant le nouveau radar Captor-E à antenne électronique active qui équipera les nouvelles versions du chasseur Eurofighter Typhoon, ainsi que les versions modernisées. Cette annonce permettra à l’entreprise espagnole de co-developper et co-produire les 130 radars commandés dans le cadre de la modernisation des 130 Eurofighter germano-espagnole prévue sur la décennie, mais également d’équiper les quelques 110 nouveaux appareils annoncés comme prochainement commandés par la Luftwaffe pour le remplacement d’une partie de ses Tornado et de ses Typhoon de la Tranche I…

Lire l'Article

L’Espagne entame les négociations pour acquérir 20 Typhoon et remplacer ses F18

Comme Berlin, Madrid aura donc résisté aux sirènes américaines du F35A, en annonçant l’entame officielle de négociations avec Airbus DS pour l’acquisition de 20 chasseurs Eurofighter Typhoon pour remplacer les EF-18 Hornet de l’escadron 46 basé aux Canaries. Les nouveaux appareils viendront renforcer les quelque 70 Typhoon déjà en service dans l’Armée de l’Air Espagnole. Comme pour la Luftwaffe, les Typhoon espagnols seront de la tranche IV et offriront des capacités opérationnelles largement étendues, aussi bien pour les missions air-air qu’air-sol ou air-surface, mettant en oeuvre notamment le nouveau Radar AESA développé conjointement par l’espagnol Indra et l’allemand Hensoldt. Les nouveaux appareils sont attendus entre…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR