Le futur destroyer italien DDX aura une puissance de feu inégalée en Europe

En juillet 2019, l’Etat-major de la Marine italienne présentait un plan d’une grande ambition, pour en faire à horizon 2035, la plus puissante force navale en Méditerranée. Au delà du porte-aéronef Trieste de 38.000 tonnes destiné à mettre en oeuvre des chasseurs F-35B et du Cavour de 30.000 tonnes également dédié à cette fonction, le plan prévoyait qu’elle aligne à cette échéance trois grands navires d’assaut porte-hélicoptères de 20.000 tonnes qui remplaceront les 3 LHD de la classe San Giorgio, 10 frégates FREMM de la classe Bergamini, 7 frégates moyennes PPA de la classe Thaon di Revel, 8 corvettes de 3000 tonnes issues du programme…

Lire l'Article

Face à Fincantieri, Naval Group dégaine une nouvelle fois la FDI en Grèce

La modernisation de la flotte de surface grecque est un sujet critique pour Athènes. Il y a un peu plus d’un an, les autorités grecques annonçaient la commande de 3 frégates FDI au français Naval Group dans cette optique, ainsi que l’entame d’une consultation pour la construction locale de 6 corvettes à capacité anti-sous-marine. Du fait de l’accord de défense signé entre Paris et Athènes concomitamment à la commande de FDI et de Rafale, nombreux étaient ceux qui considéraient alors que la Gowind 2500 de Naval Group était la grande favorite de cette compétition, d’autant que la corvette française offre un excellent rapport qualité-prix et…

Lire l'Article

La FDI Belh@rra reste le choix le plus efficace pour la Grèce

La compétition fait rage à Athènes alors que les autorités helléniques avaient annoncé qu’elles décideraient du vainqueur de la compétition pour l’acquisition de 2+2 nouvelles frégates avant la fin de l’été. Il y a quelques jours, Londres a ainsi annoncé qu’elle était prête à céder gratuitement 2 de ses frégates Type 23 si Athènes transigeait en faveur du modèle Arrowhead 140 de Babcock, alors que Fincantieri a présenté son offre sur la base de la FREMM Bergamini accompagnée de deux frégates de la classe Maestrale, et que les Pays-bas ont proposé leurs deux frégates de la classe Karel Doorman aux cotés des Sigma 11515 HN…

Lire l'Article

L’avenir de la Marine Nationale, entre ambitions et inquiétudes

Ces derniers jours, les annonces se sont succédées autour des futurs programmes de la Marine Nationale, aussi bien du coté de l’Hotel de Brienne (le Ministère des Armées) que de l’Etat-Major de la Marine Nationale. Mais ces annonces, si elles portent les ambitions de ce que sera demain la Marine française, annoncent également une transition très difficile dans les années à venir, tant les programmes ont été reportés ou étalés durant la décennie qui précède, au point de, désormais, ne plus pouvoir éviter des ruptures capacitaires temporaires. C’est en tout cas un point sur lequel l’Amiral Pierre Vandier, Chef d’Etat-Major de la Marine, a voulu…

Lire l'Article

Premier tir d’un missile de croisière MdCN à partir du sous-marin Suffren français

Le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque Suffren, première unité de la classe éponyme qui équipera la Marine Nationale en lieu et place des sous-marins de la classe Rubis dans les années à venir, a effectué, mardi 20 octobre, un premier tir du Missile de Croisière Naval MdCN développé par MBDA France, missile qui équipe déjà les frégates de lutte anti-sous-marine FREMM de la Marine française. Selon le communiqué du ministère des Armées et de la DGA, le tir s’est parfaitement bien déroulé, constituant une étape cruciale dans le developpement du système d’arme que représenteront les nouveaux sous-marins d’attaque français. L’arrivé des missiles de croisière dans l’arsenal…

Lire l'Article

Ces 5 capacités qui rendent les frégates FDI Belh@rra indispensables en Grèce

Si le dossier autour de la commande de 18 avions Rafale par la Grèce s’est négocié en seulement quelques semaines, celui qui entoure la possible cession de frégates françaises à la Marine Hellénique traine depuis plus d’une décennie. Les progrès enregistrés en début d’année autour de l’acquisition des 2 frégates FDI Belh@rra de Naval Group, dans un standard identique à celles commandées par la Marine Nationale, ont été balayés durant l’été par des négociations semble-t-il hasardeuses coté français, ayant amené la Grèce à considérer d’autres options, comme la commande de nouvelles frégates moins onéreuses auprés des Pays-Bas ou de l’Allemagne. Sans entrer en détail dans…

Lire l'Article

Alors que l’offre française de frégates FDI s’enlise, les Etats-Unis lancent l’offensive en Grèce

Dans un article publié dans La Tribune la semaine dernière, le journaliste Michel Cabirol dépeignait une situation plus que problématique concernant l’avenir des négociations entre la France et la Grèce au sujet du contrat portant sur l’acquisition de deux frégates FDI. Selon les informations obtenues par notre confrère, Athènes aurait été surpris par le prix proposé par Paris très en dessus des discussions que l’état grec avait eu jusqu’ici avec les industriels français, alors que la France ne parviendrait toujours pas à proposer de solution de financement acceptable et solide pour ce programme. Il est toutefois impossible de porter un jugement pertinent sur le prix…

Lire l'Article

Le sous-marin nucléaire d’attaque Suffren, futur bras armé de la Marine Nationale, commence ses essais à la mer

Nous l’avons évoqué ces derniers jours : le renouvellement des sous-marins d’attaque français est en bonne marche. D’une part, le Suffren, premier d’une nouvelle classe de sous-marins nucléaire d’attaque, flotte désormais librement et débute en ce moment ses essais en mer. D’autre part, la Marine Nationale a réceptionné ses premières torpilles lourdes de nouvelle génération, qui constitueront l’armement principal de ces nouveaux bâtiments. Ensemble, la classe Suffren et la torpille F21 vont permettre le remplacement de la classe de sous-marins nucléaire Rubis et des torpilles F17, désormais obsolètes sur bien des points. L’occasion pour nous de revenir sur le programme Barracuda qui a conduit à la…

Lire l'Article

Avec le modèle de sous-marin SMX 3.0, Naval Group sort le grand jeu pour s’imposer en Inde

Lors du salon DEFEXPO en Inde, Naval Group a exposé son concept SMX 3.0 et, ce faisant, levé le voile sur ce que pourrait être sa proposition pour le programme de sous-marins P75i. D’après plusieurs sources, citant des représentants de Naval Group, le modèle de sous-marin serait ainsi proche, si non inspiré, du SMX 3.0, un design présenté pour la première fois lors du salon Euronaval 2016, à Paris. Contacté à ce sujet, Naval Group nous indique que si le SMX 3.0 n’est pas à proprement parlé « le » sous-marin proposé pour l’Inde, il est représentatif de ce que le groupe français peut proposer en terme…

Lire l'Article

Avec le Missile de Croisière Naval, MBDA et Naval Group font front commun en Inde

Selon le site indien spécialisé www.livefistdefence.com, le groupe européen MBDA et le français Naval Group aurait proposé aux autorités indiennes le missile de croisière MdCN dans le cadre du programme P75i portant sur la conception et la construction de 6 sous-marins à propulsion anaérobies pour la Marine Indienne. Cette annonce était attendue, puisque le principal compétiteur du groupe français, les bureaux d’étude Rubin de Saint-Petersbourg, avaient proposé de leur coté la mise en oeuvre de missiles de croisière Kalibr à partir du modèle proposé basé sur la classe Lada. Cette annonce marginalise encore davantage les autres offres présentées dans le cadre de ce programme face…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR