L’Aéronautique navale russe se dote de missiles hypersoniques Kh47m2 Kinzhal

Peu connue, l’Aéronautique Navale Russe dispose de moyens aériens plus que significatifs. Outre la vingtaine de Mig-29K et autant de Su-33 capables d’être mis en oeuvre à partir du porte-avions Kuznetsov, sa flotte de chasse se compose également d’une vingtaine de Su-30SM, autant de Su-27 et d’avions d’attaque Su-24M mis en oeuvre à partir de bases terrestres, pour protéger les eaux russes. Surtout, elle aligne 32 intercepteurs MIG-31 qui assurent les missions d’interception à proximité des bases navales du pays. Mais cette mission va bientôt être étendue, puisque selon l’Agence Tass, la Marine Russe s’apprêterait à mettre en service deux régiments de Mig-31K, la version…

Lire l'Article

La Russie développe un missile air-air de défense de zone pour contrer les armes hypersoniques

En Mai 2019, le président russe, Vladimir Poutine, avait annoncé que la Russie allait developper un missile capable d’intercepter les armes hypersoniques que les adversaires du pays développaient, s’appuyant sur le savoir-faire et la technologie avancée de la recherche russe en matière d’armes hypersoniques. Un article publié par le site Izvestia et repérée par le site armyrecognition, donne un éclairage très particulier sur ce programme, qui repose sur des solutions techniques et des paradigmes très différents de ceux qu’envisagent les Etats-Unis ou les Européens pour la même tache. En effet, là où les occidentaux envisagent les systèmes antimissiles hypersoniques comme des extensions des systèmes sol-air…

Lire l'Article

La Russie se prépare à la guerre dans l’espace

La militarisation de l’Espace est au centre des rencontres de Sochi consacrés aux programmes d’équipements de Défense russe. Ainsi, le Président Poutine a chargé le ministre de la Défense Choïgou de  concevoir une réponse à la militarisation de l’espace planifiée par certains pays, les Etats-Unis pour ne pas les citer. Mais la Russie ne partira pas de 0 dans ce domaine. Des photos parues fin septembre 2018 montraient ainsi ce qui fut identifié comme un Mig-31 transportant un missile antisatellite 79M6. En janvier 2019, des photos d’un satellite civil montrèrent des lanceurs de ce qui fut identifié comme un système antimissile PL-19 Nudol, sur le site de…

Lire l'Article

Les premières conséquences de la sortie du traité INF se révèlent

A peine la décision, par ailleurs fort attendue, du président Trump de retirer les Etats-Unis du traité INF prise, et la réponse, tout aussi immédiate, de Moscou pour en faire de même, que les premières déclarations et annonces sont faites, montrant que cette conclusion était tout, sauf une surprise. D’un coté, il y a le traditionnel échange de politesses entre les deux camps, chacun accablant l’autre pour cet échec. Coté américain, on continu de blâmer la Russie au sujet du système Novator, mais également à porter des accusations ou des suspicions sur d’autres systèmes, jugés potentiellement en violation avec le traité, comme le système Iskander. Coté…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR