Israël anticiperait une frappe américaine sur l’Iran avant la fin du mandat de Donald Trump

Est-ce un moyen pour tenter de contenir une éventuelle riposte de Téhéran suite à l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh, ce scientifique désigné comme étant le père du programme nucléaire iranien, abattu ce 28 novembre en banlieue de Téhéran par un commando armé alors qu’il se déplaçait sur l’autoroute, assassinat attribué aux services secrets Israéliens par Téhéran ? Quoiqu’il en soit, selon le site d’information israélien Axios, citant des déclarations d’officiels de l’Etat hébreux, les forces armées israéliennes anticiperaient, dans les semaines à venir et avant la fin du mandat présidentiel du président Trump, des frappes américaines contre les installations nucléaires iraniennes. Selon le site, bien que…

Lire l'Article

La précision des missiles iraniens reposerait sur le système GLONASS russe

La précision des frappes iraniennes sur les bases irakiennes le 8 janvier a surpris de nombreux spécialistes de la question militaire. Selon le site israélien DebkaFile.com, spécialisé sur les questions de renseignements et de géopolitique, cette précision aurait été obtenue grâce au système de géolocalisation russe GLONASS, équivalent au système GPS Américain. En effet, selon plusieurs sites russes citants des sources miltaires, Téhéran aurait intégré ce système de géolocalisation à ses missiles balistiques, leur conférant une précision de l’ordre de 10 mètres, ce qui correspond aux constatations faites sur les photos satellites suivant l’attaque. Pour l’heure, les services de renseignement américains comme israéliens ne peuvent…

Lire l'Article

La précision des frappes des missiles iraniens fait débat

Les frappes de missiles iraniens sur les bases d’Al Asad et d’Idlib en représailles de l’attaque par drone ayant couté la vie au commandant des gardiens de la Révolution, le général Souleimani, n’ont pas fait de victime selon les autorités américaines, irakiennes et même françaises. Selon des informations concordantes, Téhéran aurait informé le premier ministre Irakien, Adel Abdel-Mehdi, de l’imminence des frappes deux heures avant qu’elles n’aient lieu, ainsi que des cibles visées, de sorte à permettre aux forces présentes de s’éloigner. En procédant ainsi, Téhéran a créé un contexte favorable à la désescalade, qui fut rapidement saisi par le président Trump. Si l’on ne…

Lire l'Article

Que va faire Donald Trump face aux frappes iraniennes sur les bases US en Irak ?

Dans la nuit du 8 janvier, vers 2:00 du matin heure locale, l’Iran a mené une attaque contre la base de coalition anti-daesh en Irak d’Al-Asad et celle de l’aéroport d’Idlib, visant des infrastructures à proximité de troupes américaines à l’aide de missiles balistiques. Le nombre de missiles employés varie entre 15 et 20 selon les sources, mais au moins 10 d’entre eux ont frappé la base d’Al-Asad, et un missile le tarmac de l’aéroport d’Idlib. Il semble qu’au moins 4 missiles se seraient abimés suite à des dysfonctionnements. Pour l’heure, aucune victime, ni américaine, ni alliée, ne semble à déplorer. Cette attaque, non seulement…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR