Après Bruxelles et Athènes, Bucarest montre la voie à la France pour la coopération européenne de Défense

Dans une interview donné à un média local, le ministre de La Défense roumain, Vasile Dîncu, a révélé que la Roumanie et la France avaient signé une lettre d’intention portant sur l’acquisition de sous-marins Scorpene et d’hélicoptères de conception française pour les armées du pays. Les autorités françaises, comme c’est souvent le cas désormais, sont restées discrètes sur le sujet, tout comme les industriels concernés, se contentant de confirmer que des discussions avancées avaient lieux avec Bucarest dans le cadre d’une coopération militaire et industrielle étendue. Ces discussions, qui prennent place dans une coopération politique et militaire déjà engagée de longue date entre les deux…

Lire l'Article

SCAF ou pas, le couple Super-Rafale Neuron proposé par Dassault devrait être développé

Comme il est de coutume au début de l’été, les salons de l’armement se sont multipliés ces dernières semaines, avec Eurosatory en France dédié aux armements terrestres mi-juin, le salon ILA aéronautique de Berlin une semaine plus tard, et cette semaine, le salon aéronautique britannique de Farnborough. Ce qui l’est moins, c’est l’extraordinaire discrétion de la France, de ses autorités et de son industrie aéronautique lors de ces salons, en particulier au sujet d’un programme pourtant majeur et dimensionnant, le Systeme de Combat Aérien du Futur, ou SCAF. Le fait est, depuis le début de l’année, le programme rassemblant l’Allemagne, la France et l’Espagne est…

Lire l'Article

Super-Rafale, Mirage NG : La France doit étudier une alternative à moyen terme au SCAF

Dire que le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF qui rassemble la France, l’Allemagne et l’Espagne, suit aujourd’hui une mauvaise pente tiendrait de l’euphémisme. Après plusieurs épisodes de tension au sujet du partage industriel entre Paris, Berlin et Madrid, le programme est désormais à l’arrêt face à l’impossible accord que l’Allemagne et Airbus Défense & Space tentent de faire accepter à Paris et Dassault Aviation, et qui obligerait le groupe aéronautique français à partager le pilotage du premier pilier concernant la conception du Next Generation Fighter, ou NGF, avec son homologue allemand. Depuis plusieurs semaines maintenant, la situation est totalement figée, Eric Trappier,…

Lire l'Article

La Grèce se tourne vers le F-35A pour compléter sa puissance aérienne

Si pour la majorité des pays européens, la plus grande menace vient, à ce jour, de la Russie, la Grèce, pour sa part, doit faire face à un conflit latent avec la Turquie depuis plusieurs décennies, et ravivé ces dernières années par les ambitions territoriales et maritimes du président R.T Erdogan. Et si les Européens savent pouvoir compter sur le soutien des Etats-Unis et de l’US Air Force face à Moscou, Athènes pour sa part, sait que les Etats-Unis, mais également une majorité de pays européens en premier lieu desquels l’Allemagne, et à l’exception notable de la France, n’interviendront pas en cas de dégradation des…

Lire l'Article

Irak, Serbie, Colombie : Le Rafale toujours à l’offensive sur les marchés exports

2021 aura été, sans le moindre doute, l’année du Rafale, avec 188 appareils commandés à l’exportation par la Grèce (18+6 exemplaires), la Croatie (12 appareils), l’Egypte (30 appareils), les EAU (80 appareils) et l’Indonésie (42 appareils), ceux-ci venant s’ajouter aux 96 Rafale commandés précédemment par l’Egypte (24 appareils), le Qatar (24+12 appareils) et l’Inde (36 appareils). Ce faisant, le fleuron de Dassault Aviation et de l’ensemble de l’industrie aéronautique française, se rapproche des scores d’exportation de son prédécesseur, le Mirage 2000 avec 284 appareils commandés par 7 pays, contre 298 appareils commandés par 8 pays pour le 2000. Pour autant, l’avionneur français n’entend pas s’arrêter…

Lire l'Article

L’Irak annonce avoir commandé des avions Rafale et des systèmes d’artillerie à la France

Alors que le pays fait encore face à une intense rébellion de l’Etat Islamique, que les milices chiites sous controle de l’Iran continuent de prendre de l’ampleur sur son territoire, et que les ambitions turques dans le nord du pays menacent les régions kurdes, l’Irak tente de moderniser ses forces armées, en négociant des programmes de défense avec ses partenaires historiques, Etats-Unis, Russie et France. Pour autant, comme c’est très souvent le cas avec Bagdad, il est très difficile d’y voir clair dans les annonces des autorités irakiennes, qui ne manquent pas de contradictions voire d’informations très improbables, comme celle évoquée en début d’année portant…

Lire l'Article

En ramenant à 57 appareils le programme MMRCA 2, l’Inde accroit les chances du Rafale de s’imposer

En 2001, New Delhi lançait une très importante compétition visant à acquérir 114 avions de combat moyens pour remplacer ses Mig-27 et Jaguar qui devaient arriver en limite d’âge d’ici la fin des années 2010. En 2012, les autorités indiennes annonçaient la victoire du Dassault Rafale, et l’entame de négociations pour la production industrielle locale de ces appareils destinés à l’Indian Air Force. Toutefois, de nombreuses difficultés vinrent handicaper les discussions, notamment concernant la participation de l’industriel d’état HAL, amenant Paris et New Delhi à annoncer en 2015 l’annulation de cette opération, remplacée par une commande ferme de 36 Rafale produits en France. Pour autant,…

Lire l'Article

Quelles solutions pour accroitre la disponibilité du Groupe Aéronaval Français face aux besoins opérationnels ?

En décembre 2020, le président français Emmanuel Macron annonçait le lancement d’un nouveau programme de porte-avions pour la Marine Nationale. Destiné à remplacer le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle à horizon 2038, ce nouveau navire, dont on ignore à ce jour s’il comportera un ou deux bâtiments, sera bien plus imposant que son prédécesseur, avec une longueur de 300 mètres et un déplacement de 70.000 tonnes, contre 261,5 mètres et 42.500 tonnes pour le Charles de Gaulle

Lire l'Article

La Serbie pourrait se tourner vers le Typhoon si la France refuse de livrer « certains missiles »

Les choses ne vont pas aussi bien qu’espérée entre Paris et Belgrade au sujet d’une éventuelle acquisition de 12 avions Rafale pour remplacer les Mig-29 vieillissants des forces aériennes Serbes. Si les négociations continuent avec Dassault aviation et l’Hotel de Brienne, il semble que les autorités serbes s’irritent du refus de Paris de livrer certains missiles. Et pour donner poids à cette insatisfaction, Nebojša Stefanovi, le Ministre serbe de La Défense, a annoncé le 16 Avril qu’il avait entamé, en parallèle des négociations avec Paris, des discussions avec Londres au sujet de chasseurs Typhoon, en précisant que le premier des deux à donner satisfaction à…

Lire l'Article

Le Rafale sera-t-il l’héritier du Mirage III pour l’avenir de l’industrie aéronautique française ?

Rapide, agile, puissant et bien armé, le Mirage III est incontestablement une légende de l’aviation militaire de chasse dans le monde. Aux mains des pilotes israéliens, le chasseur monomoteur à aile delta de Dassault Aviation s’imposa contre les Mig et les Hunter arabes durant les guerres des six jours et du Kippour, et joua un rôle décisif dans la victoire de l’Etat hébreux lors de ces deux conflits, parant l’avion d’une aura d’efficacité et de performances qui construisit son succès à l’exportation avec 1400 appareils construits (Mirage III et V), et qui imposa les chasseurs de Dassault Aviation sur le marché internationale pendant plusieurs décennies.…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR