Après le SPIKE, le système anti-aérien israélien SPYDER s’apprête à déferler en Europe

En 2004, deux groupes industriels allemands de défense, Rheinmetall Defence Electronics GmbH et DIEHL Munitionssysteme GmbH, s’associèrent avec l’israélien RAFAEL Ltd afin de créer la co-entreprise EUROSPIKE Gmbh, destinée non seulement à fabriquer les nouveaux missiles antichars israéliens SPIKE commandés par la Bundeswehr afin de remplacer les missiles franco-allemands Milan et HOT, mais également pour proposer l’ensemble des missiles de la famille SPIKE aux armées Européennes. Le fait est, alors qu’Euromissile avait la main mise sur la presque totalité des armées européennes en matière de missiles anti-chars dans les années 80 et 90, privant au passage l’industrie US de précieuses parts de marché dans ce…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR