Quelles solutions pour traiter la menace des drones légers et des munitions vagabondes ?

Au début de l’offensive russe contre l’Ukraine, le rapport de force, notamment en termes de puissance de feu disponible, était à ce point en faveur des forces russes qu’il semblait très difficile, pour ne pas dire impossible, que les forces ukrainiennes puissent résister plus que quelques semaines face au déferlement de feu et d’acier qui s’annonçait. Pourtant, le commandement ukrainien parvint à employer au mieux ses moyens disponibles pour exploiter les faiblesses de l’adversaire, comme la nécessité de rester sur des chemins et routes carrossés, pour harceler avec des unités d’infanterie mobiles et déterminées, les lignes logistiques russes, tout en bloquant les offensives mécanisées en…

Lire l'Article

Le Japon s’engage dans le developpement d’un canon à micro-onde

Contrairement aux pays européens, le Japon a largement anticipé les évolutions stratégiques qui amenèrent aux bouleversements et tensions que nous connaissons aujourd’hui. Ainsi, Tokyo a relancé les investissements dans sa propre défense depuis 2013, après avoir cédé, comme ses homologues occidentaux, aux sirènes des bénéfices de la paix entre 2000 et 2012, avec un effort défense en diminution passant de 4,83 Tr yen à 4,65 Tr yen durant cette période, pour remonter à 5,5 Tr Yen, soit plus de 47 Md€ en 2022. Les autorités nippones ont même indiqué, à l’occasion de la presentation du budget 2022 de la Défense, qu’elles n’excluaient pas l’hypothèse d’amener…

Lire l'Article

Les 4 futurs dispositifs de défense anti-aérienne rapprochée à Energie Dirigée de l’US Army

En de nombreux domaines, comme les systèmes sol-air à longue portée, les missiles anti-chars, la guerre électronique et même l’artillerie et les blindés, l’US Army a vu son avantage technologique hérité de la fin de la Guerre Froide s’éroder au fil des années d’intervention en Irak et en Afghanistan, pendant que d’autres pays, en particulier la Russie et la Chine, investissaient méthodiquement pour rattraper leur retard, et parfois même dépasser la technologie US. Mais il est un domaine dans lequel les armées américaines ont su investir à temps et suffisamment pour maintenir un gap significatif sur leurs compétiteurs, les armes à énergie dirigée, notamment pour…

Lire l'Article

Essaim de drones et énergie dirigée, le duo technologique américain pour vaincre le déni d’accès

Entre l’effondrement de l’Union Soviétique le début des années 2010, les forces aériennes occidentales, et américaines en particulier, avaient la certitude de pouvoir imposer leur supériorité dans les airs à n’importe quelle autre puissance, au point d’engager des campagnes majeures sans jamais avoir besoin de déployer des troupes au sol, comme au Kosovo en 1999 lors de l’opération Force Alliée, ou en Libye en 2011 lors de l’opération Harmattan pour la France et Unified Protector pour l’ONU. Mais l’arrivée progressive de nouveaux systèmes de défense anti-aérienne, comme le S-400 (2007) et le S-350 (2019) en Russie, et le HQ-9B (2007) et le HQ-16 (2012) en…

Lire l'Article

Le Departement de La Défense américain défini un schéma directeur pour les armes à énergie dirigée

Selon le Pentagon, les armes à énergie dirigée, comme les laser à haute énergie et les armes à micro-ondes, sont appelées à devenir, dans les années à venir, prépondérantes aussi bien à bord des navires de guerre, que des blindés et même des aéronefs. Au delà des écueils technologiques qui restent à franchir, notamment en matière de production énergétique, le Département de La Défense a pris l’initiative de confier à un des vétérans des programmes de laser embarqués de l’US Navy, Christopher Behre, la rédaction d’un schéma directeur technique, qui servira de cadre à l’ensemble des développements de ces systèmes d’armes dans les armées américaines,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR