Les industriels russes présentent de nouveaux véhicules blindés

La gamme des véhicules blindés modernes proposée par l’industrie Russe s’étend avec une haute vélocité, avec la présentation de deux nouveaux blindés par leur fabricant, la société Uralvagonzavod.

Le BMMP est un véhicule de combat d’infanterie amphibiedestiné aux troupes de marines russes. Equipé d’un canon de 57mm et capable de dépasser les 70 km/h sur route et 30 km/h dans l’eau, le BMMP utilise le châssis du nouveau véhicule de combat d’infanterie Kurganet-25, et servira de base au développement d’une famille de blindés, allant du char léger équipé d’un canon de 125 mm au véhicule blindé de commandement ou de reconnaissance. Il emporte 10 soldats équipés, et est mis en œuvre par un équipage de 3 personnes. Les premières livraisons de ce blindé pourraient intervenir dès 2023.

La famille Armata s’agrandit également avec le TOS-2, un lance-roquettes multiple capable de lancer 24 roquettes thermobariques de 220mm. Evolution du TOS-1A dont il reprend la tourelle, il utilise le châssis du T-14 Armata, son équipage de 3 membres disposé dans une capsule autonome de sécurité, ainsi que le blindage afghanit. Aucune date de livraison n’est communiquée concernant le TOS-2, mais il est peu probable qu’elle n’intervienne avant 2025, la production du T-14 et du T-15 étant régulièrement reportée et diminuée, du fait de difficultés techniques et d’un prix élevé des unités.

- Publicité -

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles