Les nouvelles frégates de l’US Navy auront elles aussi 2 équipages

Selon le contre-amiral Ron Boxall, en charge des opérations de surface à l’Etat-Major de l’US Navy, les nouvelles frégates FFG/X de l’US Navy seront conçues pour être opérées en double équipage, un équipage bleu, un équipage or, à l’image des sous-marins. Cette organisation permettra de « doubler » la présence à la mer de chaque bâtiment, laissant supposer que les FFG/X vont reprendre leur rôle de colonne vertébrale de la force navale de surface américaine. La Marine Nationale avait annoncé une disposition similaire pour ses FREMM et futures FTI. Les nouveaux bâtiments étant bien moins gourmant en personnels que leurs ainés, comme les frégates Type70, le passage en…

Lire l'Article

La nouvelle bombe nucléaire basse puissance américaine W76-2 inquiète dans le monde

En 2018, le président Trump intégra dans la revue stratégique la nécessité de disposer d’une arme nucléaire de faible puissance, pouvant être utilisée comme arme tactique et préstratégique. Les travaux pour la construction de cette nouvelle arme, désignée W76-2, et ayant une puissance limitée de 5 à 7 kilotonnes, soit l’équivalent des bombes lancées sur Hiroshima et Nagasaki en 1945, ont débuté il y a peu dans l’usine de Pantex, site spécialisé dans la production sécurisé d’armes nucléaire situé au Texas. Or, l’existence d’une arme nucléaire de ce type provoque ne nombreuses inquiétudes à travers le Monde. Pour la Chine, en créant une zone floue entre la…

Lire l'Article

Le Rafale est-il désarmé par un F-35A à moins de 80m$ ?

Dans un communiqué de presse, Lockheed Martin indique que le prix unitaire d’acquisition du F35A passera sous la barre des 80 m$ d’ici 2023, conformément aux objectifs du programme. D’ores et déjà en 2019, en passant à un niveau de production de 130 appareils par an, les couts de revient descendront sous la barre des 80m$, permettant progressivement de faire évoluer le prix commercial de l’avion d’ici 2023. Dès lors, le F35A sera proposé à un prix sensiblement égal, voir supérieur, au Rafale de Dassault. L’avion français ayant déjà d’importantes difficultés à s’imposer face à son adversaire dans les compétitions européennes et internationales, est-il, dés lors,…

Lire l'Article

Plus d’informations sur l’ASTER 30 Bock1NT

L’OCCAR a annoncé que le programme ASTER 30 Block1NT avait passé, en fin d’année 2018, la phase de conception préliminaire, définissant les fonctionnalités, objectifs et technologies qui seront employés pour son développement. Ainsi, le missile disposera d’un autodirecteur en Bande Ka haute fréquence, augmentant sa précision et la portée, permettant au nouveau système d’engager et intercepter des missiles balistiques de portée intermédiaire allant jusqu’à 1500 km.  L’Aster 30 Block1NT représente l’évolution à mi-vie du système Aster. Cette modernisation intègre la modernisation du missile lui-même, mais également l’unité de contrôle de tir, et les silos de transports, ainsi que la capacité du système à s’intégrer dans les…

Lire l'Article

Le nouveau Véhicule de Combat Amphibie de BAe donne satisfaction au Marines Corps

En juin 2018, l’US Marines Corps confia au britannique BAe la conception et fabrication de son prochain Véhicule de Combat Amphibie, ou ACV, utilisé pour accompagner les barges de débarquement lors des assauts amphibies, fonction première de ce corps. Alors que la production a déjà démarré, à un rythme volontairement faible, les tests ont continué pour déterminer les améliorations à apporter au blindé.  Dans un communiqué relayé par le site defense-blog, le Marines Corps exprime sa satisfaction vis à vis de l’ACV, qui a donné de très bons résultats lors de ces tests, notamment lors des tests en mer. De fait, le découpage du programme pourra…

Lire l'Article

Un Rafale dans le blizzard finlandais

Selon le site AirRecognition, la France aurait envoyé un Rafale et une équipe technique sur la base finlandaise de Rovaniemi, pour expérimenter le comportement de l’appareil en conditions hivernales extrêmes. L’appareil français avait déjà subi cette épreuve au début de sa carrière, mais les nouveaux standards se succédants, une nouvelle qualification était nécessaire, alors qu’il est engagé dans plusieurs compétitions internationales. Ces tests sont indépendants de la procédure en cours de sélection d’un nouveau chasseur, visant à remplacer les F18 finlandais. Mais le Rafale faisant parti des candidats de cette compétition, il est évident que les résultats seront de nature à accréditer la position de l’avion…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR