Le Rafale est-il désarmé par un F-35A à moins de 80m$ ?

Dans un communiqué de presse, Lockheed Martin indique que le prix unitaire d’acquisition du F35A passera sous la barre des 80 m$ d’ici 2023, conformément aux objectifs du programme. D’ores et déjà en 2019, en passant à un niveau de production de 130 appareils par an, les couts de revient descendront sous la barre des 80m$, permettant progressivement de faire évoluer le prix commercial de l’avion d’ici 2023.

Dès lors, le F35A sera proposé à un prix sensiblement égal, voir supérieur, au Rafale de Dassault. L’avion français ayant déjà d’importantes difficultés à s’imposer face à son adversaire dans les compétitions européennes et internationales, est-il, dés lors, condamné ?

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR