La nouvelle bombe nucléaire basse puissance américaine W76-2 inquiète dans le monde

En 2018, le président Trump intégra dans la revue stratégique la nécessité de disposer d’une arme nucléaire de faible puissance, pouvant être utilisée comme arme tactique et préstratégique. Les travaux pour la construction de cette nouvelle arme, désignée W76-2, et ayant une puissance limitée de 5 à 7 kilotonnes, soit l’équivalent des bombes lancées sur Hiroshima et Nagasaki en 1945, ont débuté il y a peu dans l’usine de Pantex, site spécialisé dans la production sécurisé d’armes nucléaire situé au Texas.

Or, l’existence d’une arme nucléaire de ce type provoque ne nombreuses inquiétudes à travers le Monde. Pour la Chine, en créant une zone floue entre la guerre conventionnelle et la guerre totale, elle ouvrira la voie à de possibles erreurs de jugement aux conséquences potentiellement catastrophiques. Même réaction de la part de la Russie, qui juge, par la voix de son ministre des affaires étrangères, que la nouvelle munition augmente le risque d’un conflit nucléaire.

Il faut noter que les 3 pays disposent de bombes nucléaires de faible intensité, comme la bombe B61-m10 en dotation dans l’OTAN, dont la charge varie entre 5 et 80 kilotonnes. La France dispose d’une arme préstratégique, le missile ASMPA, qui est équipé d’une charge de 300 kt.

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles