Le programme Airbus DS LOUT bouleverse les équilibres industriels européens

Airbus Defense & Space a traditionnellement une image d’acteur secondaire dans le domaine de la conception des aéronefs de combat et des systèmes aériens armés, n’ayant jamais jusqu’ici mené en complète autonomie un programme de ce type. Face au français Dassault Aviation et ses Rafales et Mirage, ou de l’anglais BAe et ses Harrier ou Buccaneers, la collaboration d’Airbus DS et de ses composants dans les programmes Typhoon et Tornado apparaissait, en effet, en retrait. Et cette hiérarchie s’est ressentie au niveau du programme SCAF, dont la conception du NGF (Next Generation Fighter), le nouvel aéronef au coeur du système, a été confiée à Dassault Aviation, alors que le système de systèmes était confié à l’industriel européen à fort accent germanique. De fait, la présentation du nouveau démonstrateur LOUT pour Low Observable UAV Testbed, comme son nom l’indique un démonstrateur des technologies de furtivité appliquées à un drone, a non seulement surpris l’écosystème aéronautique européen de défense, mais elle peut, potentiellement, faire évoluer sensiblement les lignes de forces qui sous-tendent ce même écosystème.

Le premier point clé du LOUT est sa confidentialité. En effet, le programme, entamé en 2007, est resté hors des scopes médiatiques pendant près de 12 ans, à l’image des programme du fameux Skunk Work de Lockheed, qui avait conçu, entre autre, les avions U2, SR71, et F117. Cette filiation a d’ailleurs été évoquée, sans être confirmée, par Mario Hertzog, en charge du programme SCAF chez Airbus DS, lors de la présentation du nouveau drone. Quoiqu’il en soit, l’entreprise aéronautique européenne a montré qu’elle aussi était capable de mener à terme, et en toute autonomie, des programmes complexes et confidentiels.

Le programme LOUT est resté confidentiel pendant prés de 12 années, un record pour un programme européen

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

A partir de 5,90 € par mois (3,0 € par mois pour les étudiants) – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR