L’Inde met à jour ses procédures d’achat de défense et renforce le Make In India

En 2002, l’Inde a instauré un ensemble de réglementations entourant les contrats d’armement passés avec l’industrie locale ou internationale. Désigné Defense Procurement Procedure, ce règlement est régulièrement mis à jour afin de s’adapter aux changements politiques, industriels et économiques du pays. Alors que la dernière mise à jour datait de 2016, l’Inde a entrepris de développer un DPP 2020 qui devrait être validé dans les jours qui viennent. Ce nouveau DPP devrait renforcer l’implication de l’industrie indienne dans les programmes de défense. Mais il va aussi offrir de nouvelles possibilités aux forces armées en introduisant notamment des catégories liées à la location de matériel pour…

Lire l'Article

Lockheed Martin débute la production des nouveaux F-16V Viper bulgares pour 512 m$

Le gouvernement américain a validé la vente de huit avions de combat F-16 Block 70 destinés à la Bulgarie. La vente sera ainsi réalisée sous la forme d’un contrat FMS (Foreign Military Sales) : Lockheed Martin vend officiellement les appareils à l’USAF, qui se charge par la suite de les reverser à la Bulgarie. Les contrats FMS permettent ainsi d’accélérer les transactions et de vendre les avions à un meilleur prix, tout en assurant une certaine standardisation de l’équipement allié. En effet, le standard Block70 correspond à la désignation commerciale F-16V Viper. Cette nouvelle variante du F-16 a déjà été vendue en Europe à la Slovaquie…

Lire l'Article

La Russie débute les tests pour équiper le chasseur Su35 du missile à très longue portée R-37M

Un des principaux atouts de l’OTAN face à la Russie repose sur la puissance de ses forces aériennes capables, théoriquement, de prendre le contrôle du ciel et donc de frapper les forces adverses que ce soit sur les zones d’engagement et dans le profondeur. Pour assurer cette puissance aérienne, les forces aériennes occidentales emploient un grand nombre d’avions de soutien, qu’ils s’agissent de ravitailleurs comme le KC46 ou l’A330 MRTT, d’avions d’alerte aérienne avancée comme l’E7 Wedgetail ou l’E3 Sentry, ou encore d’avions de renseignement électronique comme l’EC-130H Compass Call. Pour la Russie, il n’est pas question de chercher à prendre l’avantage sur l’OTAN dans…

Lire l'Article

KC-46 : les mauvaises nouvelles s’accumulent pour Boeing

Depuis le lancement du programme de ravitailleur de l’USAF KC-46 Pegasus, les problèmes techniques, les délais et les surcoûts s’accumulent, à tel point que la trentaine d’appareils déjà livrés aujourd’hui sont dans l’incapacité de mener des missions de combat. Le principal problème technique rencontré par le ravitailleur de Boeing semble encore et toujours concerner le Remote Vision System (RVS), un système de caméras et de capteurs permettant à un opérateur de guider à distance la perche de ravitaillement du Pegasus. Il y a quelques jours, un accord aurait enfin été trouvé entre Boeing et l’USAF afin de résoudre une bonne fois pour toute les problèmes…

Lire l'Article

L’US Navy accepte l’USS Delaware au service, 18ème sous-marin d’attaque de la classe Virginia

Le 4 avril 2020, le sous-marin nucléaire d’attaque USS Delaware (SSN 791) a été admis au service actif dans l’US Navy, devenant ainsi le 18ème sous-marin de cette classe à rejoindre la flotte américaine. Mis sur cale en avril 2016 aux chantiers navals Huntington Ingalls Industries, Newport News, le sous-marin a été lancé 17 décembre 2019. Il est le dernier représentant de la série Block III comptant 8 navires de la classe Virginia commandée en 2008. Les 10 prochains navires, représentant le Block IV, ont été commandés en avril 2014, et la première unité, l’USS Vermont (SSN 792) doit entrer en service prochainement, d’ici la…

Lire l'Article

A cause de l’épidémie de coronavirus, les puissances militaires montrent leurs muscles

La pandémie actuelle de coronavirus qui touche désormais toute la planète ne semble pas arrêter pour autant les affaires du monde. Au contraire, on pourrait même arguer que la crise sanitaire actuelle accélère un certain nombre de crises politiques et diplomatiques jusqu’à présent en sommeil. Alors que l’activité économique mondiale tourne au ralenti et que le prix du pétrole n’a jamais été aussi bas depuis le début des années 2000, certains pays y voient l’occasion de régler quelques contentieux avec leurs voisins. D’autres encore cherchent à rappeler au monde qu’ils restent sur leurs gardes par le biais de mesures de réassurances. Tous, enfin, cherchent à…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR