L’Australie veut réduire d’un tiers ses acquisitions de véhicules de combat d’infanterie

Lancé par Canberra en 2018, le programme LAND 400 phase 3 visait à remplacer les M113 en service au sein des forces armées australiennes par 450 véhicules de combat d’infanterie de nouvelle génération pour un investissement prévu de 18 à 21 Md$ australiens, soit entre 12 et 14 Md€. Il oppose désormais deux modèles, le KF41 Lynx proposé par Rheinmetall Defense Australia, et le Redback AS21 du sud-coréen Hanwha, après l’élimination de l’Ajax et du CV-90 en 2019. Toutefois, selon les informations obtenues par le site economique Financial Review, il semble que Canberra soit sur le point de réduire ses ambitions autour de ce programme, pour ne viser qu’une commande de 300 exemplaires, un tiers de moins que les 450 initialement prévus, afin de rester dans l’enveloppe budgétaire planifiée, et ne pas venir menacer l’exécution d’autres programmes de défense critiques pour l’Australie, alors que le budget prévisionnel pour 450 VCI atteint désormais les 27 Md$. Ainsi, une telle diminution de volume permettrait de recoller à la fourchette budgétaire initiale, d’autant que le pays a lancé de nouveaux programmes ces dernières années.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR