La Turquie veut être la première à developper navire porte-drones de combat

Alors que le porte-aéronefs d’assaut TCG Anadolu va bientôt être transféré à la Marine turque, Ankara semble de plus en convaincu par le concept de navire porte-drones de combat, qui représenterait, selon les officiels turcs, une évolution en cours du porte-aéronefs dans les années et décennies à venir. Pour cela, Ankara travaillerait depuis le lancement de l’Anadolu, sur la conception d’un nouveau navire spécialement conçu à cet effet, et qui sera capable de mettre en oeuvre des drones de combat propulsés par hélice comme le TB2 Bayraktar qui rencontre un réel succès sur la scène internationale depuis plusieurs mois, le futur TB3 équipé d’ailes repliables,…

Lire l'Article

Les armées turques reçoivent leurs premiers drones Akinci

Deux années. C’est le temps qu’il aura fallu au spécialiste turque de la fabrication de drones miltaires Baykar, pour amener son nouveau drone Moyenne Altitude Longue Endurance MALE Akinci du stade de prototype à son entrée opérationnelle au sein des armées turques. Le 29 aout, à l’occasion d’une cérémonie aux forts élans nationalistes, c’est le président R.T Erdogan en personne qui célébra l’arrivé du nouveau drone de combat dans ses armées, avec une fierté non feinte de la part du dirigeant turc. Il faut dire que le Akinci PT-2 TIHA a de quoi satisfaire le président, et ses efforts en faveur d’une industrie de défense…

Lire l'Article

Le turc Baykar développe un drone de combat furtif embarqué à hautes performances

Sans atteindre l’efficacité de la campagne de teasing qui entoure la présentation du nouveau chasseur léger russe, le turc Baykar, fort des succès tant commerciaux qu’opérationnels de son drone Moyenne Altitude Longue Endurance léger TB-2 Bayraktar, a lui aussi fait monter l’attente de la presentation de son nouveau projet de drone de combat dans une video énigmatique laissant entrevoir certaines parties de l’appareil. Le voile a été levé aujourd’hui sur ce nouvel appareil, qui n’existe pour l’heure qu’en version numérique, et qui n’a pas reçu de désignation officielle, mais qui, de toute évidence, porte de très grandes ambitions pour le constructeur et toute l’industrie aéronautique…

Lire l'Article

Les drones de combat turcs multiplient les succès commerciaux

Les drones TB2 et ANKA ont connu une formidable exposition médiatique au cours de la guerre du Haut-Karabakh en 2020, durant laquelle, aux cotés des munitions vagabondes Harop et Harpie d’origine israélienne, ils contribuèrent grandement au succès des forces armées Azéris sur les forces arméniennes. Depuis, Ankara multiplie les contrats et les négociations exclusives en vue d’exporter ses précieux équipements, contribuant à positionner le pays dans le trio de tête des nations mondiales dans ce domaine, avec les Etats-Unis et la Chine. En effet, outre les Armées turques et Azeris, les drones turcs ont été commandés ces derniers mois par l’Ukraine, le Qatar, le Maroc,…

Lire l'Article

Exclue du programme F35, la Turquie réorganise ses ambitions aéronautiques sans l’Occident

Alors que le Departement Américain de La Défense venait de signifier officiellement à Ankara son exclusion définitive du programme F35 à la suite de l’acquisition de systèmes S400 auprés de la Russie, Selcuk Bayraktar, le CTO de la société Bayraktar, bien connue pour ses drones TB2 qui jouèrent un rôle déterminant lors des engagements turcs en Syrie et en Libye, ainsi qu’aux mais des forces Azeri lors du conflit du Haut-Karabakh de 2020. Ce dernier détailla la feuille de route que les autorités turques s’apprêtaient à suivre dans le domaine de l’aéronautique militaire. Et le moins qui puisse être dit, c’est que le pays ne…

Lire l'Article

La Turquie semble avoir résolu son problème de moteurs de drones

Entre la mise sous sanction d’Ankara par Washington et l’Union européenne en début d’années, et le retrait de l’autorisation d’exportation des moteurs Rotax décidé par le canadien Bombardier, l’industrie aéronautique turque semblait dans une très mauvaise passe, et ce d’autant qu’elle doit répondre à des calendriers de livraisons déjà tendu, tant vis-à-vis des forces armées nationales que de l’exportation. Et même si d’apparence les autorités turques semblent vouloir aplanir les tensions avec Washington et Bruxelles, de nombreux sujets de forte tension perdurent, en Irak par exemple. Toutefois, il se pourrait bien que les industriels turcs aient trouvé une parade dans le domaine des moteurs d’aéronefs.…

Lire l'Article

L’Ukraine et la Turquie avancent dans leur collaboration industrielle Défense

Il y a quelques jours, nous pointions les difficultés auxquelles étaient confrontées l’industrie de Défense turque après les interventions des forces armées du pays en Syrie, Libye et en Azerbaïdjan, actions ayant entrainé une certaine mise au ban du pays de la part de nombreux acteurs industriels et technologiques de la Défense européenne, américaine, et même russe. Mais il reste un pays pour qui la Turquie pourrait bien s’avérer le partenaire idéal, et vice-versa : l’Ukraine. En effet, L’industrie de Défense ukrainienne reste très active, même si ces dernières années, les exportations ukrainiennes en matière d’équipement de défense se sont clairement effondrées. Elle dispose notamment…

Lire l'Article

La Canada suspend l’exportation de composants clés du drone turc TB2 Bayraktar

Le drone de combat de facture turc TB2 Bayraktar a incontestablement démontré son efficacité opérationnelle ces derniers mois, que ce soit en Syrie, en Libye ou dans le Haut-Karabakh. Il a notamment fait montre d’une grande précision, tant pour guider des frappes d’artillerie que dans l’emploi de ses propres munitions légères MAM, portant de sérieux coups aux défenses adverses, y compris face à des systèmes anti-aériens modernes comme le Pantsir S1. Mais si le drone est de toute évidence une réussite de l’industrie aéronautique turque, ses composants sont, en revanche, pour beaucoup importés auprés des « alliés » d’Ankara au sein de l’OTAN. C’est notamment le cas…

Lire l'Article

Les drones turcs vont recevoir une liaison satellite et attirent les clients

Avec les munitions vagabondes israéliennes, les drones israéliens comme le désormais célèbre TB2 de Bayraktar ont incontestablement fait preuve d’une très grande efficacité lors du conflit dans le Haut-Karabakh, conflit durant lequel ils ont participé à l’élimination d’une grande partie des blindés et des fortifications arméniennes, et ce en dépit de la présence de moyens anti-aériens comme des batteries SA-8 d’origine soviétique. Ces succès ne font que confirmer ceux déjà enregistrés en Libye et en Syrie, théâtres sur lesquels ils auraient notamment obtenus d’importants succès contre des systèmes anti-aériens modernes comme le Pantsir S1 de facture russe, pourtant conçu pour lutter contre ce type de…

Lire l'Article

Avec l’Akinci, la Turquie complète sa gamme de drones armés à longue endurance

Les drones turcs ont, ces derniers mois, largement fait la preuve de leur efficacité opérationnelle, que ce soit sur les théâtres d’opération en Syrie, en Libye ou en Irak. Qu’il s’agisse du drone moyen Anka ou du drone léger TB2, ils associent une endurance remarquable (24 heures), des capacités de détection et de communication efficaces, et des capacités d’emport de munition qui ont fait leur preuve. Ainsi, en Libye, les TB2 turcs auraient détruits plusieurs systèmes anti-aériens Pantsir S1 fournis par les Emirats Arabes Unis aux forces du Général Haftar, tout en n’enregistrant qu’un nombre limité de pertes. En outre, ils sont réputés peu onéreux,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR