La Corée du Sud est-elle une menace pour l’industrie de défense européenne ?

Depuis quelques années, un nouvel acteur est apparu sur la scène internationale des exportations d’armement. Alors que la Corée du Sud exportait moins de 1 Md$ d’équipement au début des années 2010, elle a enregistré, en 2021, plus de 10 Md$ de prise de commandes, et l’année 2022 semble encore plus prometteuse, notamment avec une succession de contrats majeurs avec la Pologne, mais également d’autres succès en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe. Le fait est, aujourd’hui, l’industrie de défense sud-coréenne est devenue un partenaire de poids, que ce soit dans la sphère occidentale y compris face aux Etats-Unis et aux Européens, et…

Lire l'Article

La Pologne commande 300 lance-roquettes multiples sud-coréens K239 Chunmoo pour constituer la plus formidable force terrestre en Europe

En 2020, Varsovie entama des négociations avancées avec la Corée du Sud, initialement dans le but d’évaluer la possibilité d’acquérir le nouveau char de combat K2 Black Panther de Hyundai Rotem afin de remplacer ses PT-91 vieillissants, alors que l’Allemagne et la France avaient refusé que la Pologne ne rejoigne le programme MGCS, tout au moins lors de sa phase de conception initiale. De toute évidence, ces négociations ont été plus que fructueuses, puisque depuis quelques mois, les annonces officielles de contrats majeurs entre Varsovie et Séoul ne cessent d’arriver. Ainsi, en juillet de cette année, les autorités polonaises annoncèrent la commande de 180 chars…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR