La production navale militaire russe dépasse désormais l’Europe

Ce 23 aout, le Président Vladimir Poutine a annoncé le lancement de la construction de 6 nouveaux navires destinés à la flotte militaire russe à l’occasion de sa visite au salon ARMY-2021 qui se tient à Patriot Park dans la banlieue de Moscou. Ainsi, ce sont 2 nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe Borei-A, 2 sous-marins à propulsion conventionnelle Projet 636.3 improved Kilo et 2 frégates légères dont le modèle exact n’a pas été annoncé (22380 ou 22385) qui seront construits aux chantiers navals de Severodvinsk, St. Petersbourg et Komsomolsk-sur-Amur. Ces derniers mois, Vladimir Poutine est devenu coutumier de ce type d’annonce concernant…

Lire l'Article

La Marine Russe a testé son premier système anti-aérien Pantsir-M naval

Pour contrôler les nombreuses mer intérieures bordant ses cotes, comme la Mer Baltique, la Mer Noire ou la Mer Caspienne, Moscou a développé une importante flotte de corvettes légères comme navires de la classe Karakurt. Ces navires de 67 m et long et d’une jauge de 800 tonnes, sont comparables à de nombreuses classes de patrouilleurs occidentaux en terme de performances. En revanche, les Karakurt sont remarquablement bien armées, ce qui permet de les classer parmi les navires de guerre, et non dans les bâtiments de souveraineté. Outre son canon de 76mm A-190 déjà très imposant pour un si petit navire, la corvette dispose de…

Lire l'Article

La seconde corvette de la classe Karakurt russe entame ses tests

La corvette Sovetsk, numéro de coque 252, deuxième représentante du projet 22800 de corvettes légères lance-missile Karakurt, a été transférée sur le lac Lagoda, pour entamer ses tests constructeurs, avant d’être versée à la flotte de la Baltique, pour effectuer ses tests d’État, en être admise au service avant la fin de l’année 2019. Les bâtiments de la classe Karakurt jaugent seulement 800 tonnes, pour une longueur de 67m, sont caractéristiques de la « Mosquito fleet » que la Marine russe constitue afin de contrôler les mer intérieures, comme la Baltique, la Mer noire et la Mer Caspienne. Bien que de dimension très réduite, ces corvettes sont…

Lire l'Article

Le système de défense à courte portée naval PANTSIR-ME attire l’attention au Moyen-Orient

Selon le directeur de la coopération internationale de la société russe Rostec, le nouveau système naval de protection anti-aérien à courte portée Pantsir-ME génèrerait un très vif intérêt auprès des partenaires moyen-orientaux de l’industrie de Défense russe. Dérivé du système de protection rapproché Pantsir-S1 et S2, en dotation dans plusieurs forces armées dont les forces armées russes, pour la protection rapprochée des sites sensibles, le Pantsir-ME se compose d’un radar en bande UHF et EHF, affichant une portée de détection de 35 km et d’engagement de 25 km pour une cible de grande dimension, ainsi que d’un système interrogateur IFF. Le Panstir est conçu pour engager…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR