L’adhésion suédoise à l’OTAN ouvre de grandes opportunités pour une coopération avec la France en matière d’avions de combat

La neutralité suédoise, issue d’une position internationale remontant à 1814, a été l’un des piliers de la politique internationale du pays lors du 19ème et 20 siècle, permettant à Stockholm de préserver la paix sur son territoire pendant plus de 200 ans. Le pays n’a toutefois jamais négligé, au cours de ces années, sa propre défense, et son autonomie stratégique. Ainsi, les entreprises aéronautiques suédoises, comme ASJA et Saab, entreprirent des le début des années 30 de developper des avions de combat de facture nationale, comme le Svenska Aero Jaktfalken biplan qui fit son premier vol en 1929, ou le bombardier en piqué Saab 17,…

Lire l'Article

Le Brésil va commander des JAS-39E Gripen NG supplémentaires à Saab

Ces dernières années furent particulièrement éprouvantes pour le constructeur suédois Saab, et son nouveau chasseur JAS-39 E/F Gripen NG. Après avoir été exclu de la compétition en Suisse, le groupe suédois fondait d’importants et légitimes espoirs de s’imposer pour le remplacement des F/A-18 finlandais, et était en final dans la compétition canadienne. Malheureusement, ces trois pays se tournèrent vers le F-35A américain. Dans le même temps, les forces aériennes européennes émergentes des pays de l’Est qui formèrent la clientèle initiale du Gripen dans les années 90 et 2000, se sont massivement tournées vers le F-16 Block 70 Viper américain, alors que même la Thaïlande, elle…

Lire l'Article

Le Brésil envisage une nouvelle commande de 30 Gripen E/F

L’année 2021 aura été une année de grande déception pour le constructeur suédois Saab. Comme les 5 années précédentes, celui-ci n’aura pas réussi à imposer son chasseur Gripen, qu’il s’agisse de la version classique JAS-39 C/D en Croatie qui lui préféra 12 Rafale d’occasion acquis auprés de la France, que de son Gripen NG ou JAS-39 E/F avec son voisin finlandais, qui lui préféra le F-35A en dépit d’une offre très attractive et ambitieuse de Stockholm. A ce jour, et en dehors des commandes de Gripen NG pour la Flygvaptnet, l’Armée de l’Air Suédoise, et les 36 Gripen NG commandés par le Brésil en 2014,…

Lire l'Article

La Thaïlande estime que le F-35A sera moins cher que le JAS-39 Gripen E suédois

Voilà une déclaration qui a dû faire très mal au siège de Saab à Linköping. Selon les propos rapportés par le Bangkok Post, le chef d’Etat-Major des forces aériennes thaïlandaises, l’Air Chief Marshal Napadej Dhupatemiya, aurait déclaré qu’il privilégiait l’acquisition de 8 F-35A Lightning II pour remplacer une partie des F-5 et F-16 les plus anciens de la forces aériennes royales thaïlandaises, plutôt que d’acquérir un second escadron de Gripen du suédois Saab, dont 7 appareils JAS 39C sont pourtant déjà en service au sein de l’escadron N°7 de Surat Thani. Il prend ainsi le contre-pied direct de son prédécesseur, le Air Chief Marshal Maanat…

Lire l'Article

Le Super Hornet de Boeing quitte la compétition canadienne par la petite porte

Depuis une dizaine d’années, le F-35 Lighting II de Lockheed-Martin s’est imposé dans toutes les compétitions à laquelle il a participé. Si les conditions de ces victoires sont souvent soumises à discussion, il n’en demeure pas moins vrai que l’appareil américain, en dépit de ses faiblesses et de ses nombreux défauts, est toujours parvenu à convaincre les officiels en charge de choisir, pour leurs pays respectifs, l’appareil qui constituera le fer de lance de leur force aérienne pour les 50 années à venir. Le Canada ne fera probablement pas exception à la règle, puisqu’après le retrait de Dassault Aviation et de son Rafale, puis d’Airbus…

Lire l'Article

L’Australie envisagerait de commander de nouveaux sous-marins conventionnels Collins comme « solution d’attente »

Lorsque Scott Morrison annonça en septembre dernier l’annulation du contrat pour la construction de sous-marins à propulsion conventionnelle de la classe Attack du français Naval Group, afin de s’équiper de sous-marins à propulsion nucléaire de facture américaine ou britannique, de nombreux observateurs firent remarquer que la calendrier sous-tendu par une telle décision allait poser de graves problèmes à la Marine Royale Australienne. En effet, les 6 sous-marins conventionnels de la classe Collins actuellement en service, et entrés en service entre 1996 et 2003, auraient toutes les peines du monde à être maintenus en service actif jusqu’en 2050, date optimiste pour la livraison du dernier sous-marin…

Lire l'Article

Le programme Tempest serait à risque selon l’autorité d’expertise publique britannique

Depuis son annonce officielle en juillet 2018, le programme Futur Combat Air System britannique piloté par BAe, et son chasseur de nouvelle génération Tempest, font figures de symbole de l’autonomie stratégique retrouvée pour Londres suite au referendum de 2016 qui donnera naissance au Brexit. Près de 50 ans après le Harrier, la Grande-Bretagne annonçait en effet entreprendre la conception et la construction en autonomie d’un nouvel avion de combat destiné à remplacer le Typhoon conçu et construit en coopération avec l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Et si l’Italie puis la Suède ont rapidement déclaré leur intérêt pour ce programme, ce sont bien les finances publiques britanniques…

Lire l'Article

Le JAS39 C/D Gripen suédois va-t-il s’imposer aux Philippines ?

Malgré des débuts prometteurs et un rapport performances-prix très attractif, le chasseur suédois Saab JAAS 39 Gripen peine à s’imposer lors des comptions internationales, engoncé entre les chasseurs polyvalents comme le Rafale, le F35A le Typhoon, plus chers mais également plus performants, et les chasseurs légers comme le FA-50 sud-coréen et le JF-17 Pakistanais, dont les performances sont de plus en plus remarquables, et les couts d’acquisition singulièrement bas. En outre, le chasseur monomoteur suédois doit faire face au retour du F16 de Lockheed-Martin dans sa version Viper, un appareil dont les performances et les caractéristiques sont sensiblement identiques à celle du Gripen E/F, mais…

Lire l'Article

TOW, AT4, M4 : l’US Army va renforcer sa puissance de feu antichar

Face à l’accroissement des risques de conflits dits de haute intensité, et la possibilité de devoir faire face à des adversaires dotés de véhicules blindés, l’US Army a entrepris de moderniser son arsenal anti-chars, tant dans le domaine des armes légères que des missiles à moyenne portée. Aujourd’hui, les forces américaines emploient 5 types d’armes antichars : la roquette légère AT4 et le canon sans recul Carl Gustaf M4 d’origine suédoise, le missile d’infanterie FGM-148 Javelin, ainsi que le missile à moyenne portée TOW et le missile lourd AGM-114 Hellfire pour les blindés et les hélicoptères armés. Pour moderniser ce parc, l’US Army a entrepris…

Lire l'Article

Pour la Suède, l’OTAN n’est pas l’unique solution pour défendre l’Europe

Comme la Finlande, la Suède est fermement attachée à sa posture neutre depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale. En dépit de la proximité des forces d’abord soviétiques, puis russes, et des nombreuses tensions qui ont émaillé son histoire au fil des dernières décennies, Stockholm a toujours tenté de maintenir une position certes européenne, mais ouverte vis-à-vis de l’Est, tout en gardant une capacité défensive remarquable pour un pays de seulement 10 millions d’âmes. Pour autant, la tentation est grande, pour certains leaders politiques suédois, de se rapprocher davantage de l’OTAN, et pourquoi pas de rejoindre l’Alliance, pour s’aligner avec ses voisins et partenaires…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR