Le programme de sous-marins nucléaires australiens va-t-il péricliter ?

Personne n’a oublié l’annonce fracassante faite par le premier ministre australien, Scott Morrison, en compagnie de son homologue britannique Boris Johnson et du président américain Joe Biden en septembre 2021, qui mit fin au programme franco-australien de sous-marins Shortfin Barracuda au profit d’une flotte de sous-marins à propulsion nucléaire réalisées dans le cadre d’une nouvelle alliance rassemblant les 3 pays, et désignée par l’acronyme AUKUS. Il est vrai que le programme de sous-marins océaniques à propulsion conventionnelle Shortfin Barracuda australien avait été sous le feu des critiques depuis plusieurs années, notamment en raison d’une enveloppe budgétaire globale de 90 Md$ australiens présentée comme gargantuesque auprés…

Lire l'Article

L’Australie envisagerait de commander de nouveaux sous-marins conventionnels Collins comme « solution d’attente »

Lorsque Scott Morrison annonça en septembre dernier l’annulation du contrat pour la construction de sous-marins à propulsion conventionnelle de la classe Attack du français Naval Group, afin de s’équiper de sous-marins à propulsion nucléaire de facture américaine ou britannique, de nombreux observateurs firent remarquer que la calendrier sous-tendu par une telle décision allait poser de graves problèmes à la Marine Royale Australienne. En effet, les 6 sous-marins conventionnels de la classe Collins actuellement en service, et entrés en service entre 1996 et 2003, auraient toutes les peines du monde à être maintenus en service actif jusqu’en 2050, date optimiste pour la livraison du dernier sous-marin…

Lire l'Article

Plus de détails sur le nouveau programme de sous-marins nucléaires australiens

Les autorités australiennes ont donné plus d’informations au sujet de l’ambition que porte le nouveau programme visant à doter la Royal Australian Navy de sous-marins nucléaires d’attaque. Et de toute évidence, Canberra n’a nullement appris de ses échecs passés, y compris de ceux autour du programme SEA 1000. En effet, selon les déclarations des autorités du pays, les nouveaux submersibles seront tous assemblés dans la sud de l’Australie, à Osborne, reproduisant donc l’une des raisons des nombreuses difficultés rencontrées lors du programme précédent, puisqu’il sera nécessaire d’établir de toute pièce une supply chain et des infrastructures entièrement nouvelles pour y parvenir. Le modèle de sous-marin…

Lire l'Article

Qui est à la manoeuvre pour décrédibiliser Naval Group en Australie ?

Il y a 3 semaines, un rapport de l’agence nationale d’audit australienne, ou ANAO, l’équivalent de la Cours des comptes en France, rendait un rapport portant plusieurs remarques et interrogations concernant le programme de Naval Group pour la conception et la construction de 12 sous-marins Shortfin Barracuda. Ces rapport fut rapidement mis en scène par l’opposition travailliste comme un argument politique, obligeant le gouvernement conservateur à préciser les tenants et aboutissants du programme, et ce par deux reprises. Mais loin d’y avoir mis fin, il semble que désormais, une grande partie de la presse australienne, spécialisée ou non dans les questions de Défense, prennent fait…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR