Un nouveau modèle de sous-marin nucléaire d’attaque identifié en Chine

Si toute l’attention médiatique est aujourd’hui focalisée sur les évolutions du conflit en Ukraine, les autres théâtres d’opération et d’affrontement potentiel continuent d’évoluer. C’est particulièrement le cas en Asie et sur le théâtre indo-pacifique, alors que les annonces se succèdent concernant le developpement de nouvelles capacités à Taïwan, au Japon, en Corée du Sud et surtout en République Populaire de Chine. Parmi ces révélations, la diffusion d’une photo satellite montrant un nouveau modèle de sous-marin nucléaire d’attaque chinois mérite une attention toute particulière, tant la dimension sous-marine constituera, dans les années à venir, un espace de confrontation majeur entre Pékin et le camps occidental. Jusqu’il…

Lire l'Article

Les sous-marins nucléaires d’attaque modernes

Avec l’épisode de l’annulation du contrat de sous-marins à propulsion conventionnelle Shortfin Barracuda par l’Australie au profit de sous-marins à propulsion nucléaire américano-britanniques, les sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire ont connu, ces derniers mois, une sur-exposition médiatique relativement antinomique avec la mission par nature discrète de ces Leviathans océaniques qui constituent, aujourd’hui encore, parmi les constructions humaines les plus complexes jamais réalisées. Aussi rapides que furtifs, les sous-marins nucléaires d’attaque oui SNA, dont les missions passent de la collecte de renseignement à la lutte anti-surface, mais également à la chasse des autres sous-marins, sont aujourd’hui l’apanage exclusif des marines des 5 grandes puissances nucléaires mondiales…

Lire l'Article

La Chine renforce ses capacités industrielles navales militaires… encore !

Ou s’arrêtera-t-elle ? Une question légitime lorsque l’on sait qu’après avoir entièrement modernisées et étendues les capacités de production de ses chantiers navals destinés à fabriquer les unités de surface combattantes, permettant une production de frégates, destroyers et croiseurs sans commune mesure avec les Etats-Unis, et après avoir entamer les travaux pour moderniser et étendre les capacités de production en matière de très grands navires, comme les porte-avions et porte-hélicoptères d’assaut, de nouvelles images satellites montrent que Pékin a étendu son site industriel naval de Bohaï qui fabrique les sous-marins nucléaires de la Marine de l’Armée Populaire de Libération (MAPL) ou PLAN pour l’acronyme anglais.…

Lire l'Article

L’intervention militaire sur Taiwan se banalise dans la communication chinoise

En seulement quelques mois, la presse internationale chinoise, largement contrôlée par le gouvernement central du pays, a profondément fait évoluer son discours concernant les tensions autour de l’ile de Taiwan, mais également en Mer de Chine face à l’US Navy, et face à la Marine Indienne. Alors qu’en début d’année, le ton était davantage à la dénonciation des « provocations » américaines dans la région, ce qui pouvait créer des tensions exagérées, il fait désormais état, de manière précise et presque banale, d’une intervention militaire contre l’ile indépendante, comme du déclenchement probable d’un conflit opposant Pékin à Washington ou New Delhi. Nous avions déjà abordé le sujet…

Lire l'Article

L’hypothèse de sous-marins Scorpene de Naval Group aux Philippines se précise

Au cours des 20 dernières années, le nombre de sous-marins mis en oeuvre par les marines de guerre des pays du Sud-Est asiatique a presque quadruplé. Ceci a amené certains pays, jusqu’ici dépourvus de ce type de navire, à vouloir rapidement acquérir cette capacité, et donc ces bâtiments. C’est le cas des Philippines qui, selon un article de latribune.fr, serait de plus en plus intéressée par l’acquisition de 2 sous-marins conventionnels Scorpene auprés du français Naval Group. L’information n’est pas nouvelle, puisque déjà au mois de juillet 2019, nous évoquions cet intérêt marqué par les autorités de Manille pour le submersible français. Mais il semble…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR