Le Pentagone veut supprimer l’entité centrale contrôlant le programme F35

Dans une lettre du 27 mars 2018 au Congrès de Etats-Unis, le Pentagone a signifié son intention de diviser l’entité unique en charge du programme F35, en entités propres à chaque force armée (Air Force, Navy et Marines). Cette mesure aurait pour objectif d’améliorer l’interaction entre les armées et l’industriel, et de réduire ainsi les coûts de maintenance très importants de l’’appareil de Lockheed, mais également d’augmenter sa disponibilité très insuffisante aujourd’hui. En procédant ainsi, le Pentagone souhaite transférer une partie des opérations de maintenance du périmètre de l’industriel vers les forces armées elles-mêmes, et espère ainsi réduire les coûts de main d’œuvre et les délais de maintenance du F35.

Contrairement aux annonces du chef d’Etat-major de l’US Air Force la semaine dernière, il y a bel et bien un important problème quand aux coûts de maintenance et d’évolution du F35 pour le Pentagone. Et cette mesure est présentée comme la clé de voute du programme destiné à ramener ces coûts à des niveaux acceptables.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR