12 porte-avions, 150 destroyers et frégates, 66 SNA ..: le nouveau plan de l’US Navy relève enfin le défi chinois

Comme nous l’avons déjà plusieurs fois abordé, la planification capacitaire de l’US Navy aura été pour le moins chaotique ces 20 dernières années, entre des dépenses inconsidérées dans certains programmes mal calibrés comme les destroyers Zumwalt et les corvettes LCS, et des arbitrages contradictoires de la part de la Maison Blanche et du Congrès. Le défi était donc de taille pour l’Amiral Gilday, le Chef des Opérations Navales, de remettre de l’ordre dans cette planification, tout en remettant l’exécutif et le legistalitif américains dans une même direction, afin de relever ce qui semble bien représenter le plus grand défi pour la puissance navale américaine de…

Lire l'Article

Taïwan : Quand et comment la Chine passera-t-elle à l’offensive ?

Depuis plusieurs années, les tensions entre Washington et Pékin autour de la question Taïwanaise n’ont cessé de croitre, pour désormais devenir un sujet flirtant avec le casus belli en permanence, entre les incursions de la marine et des forces aériennes américaines et alliées en Mer de Chine du Sud et dans le détroit de Taïwan, les interceptions et les incursions navales et aériennes de l’Armée Populaire de Libération autour de l’ile, et les ripostes successives et réciproques dès lors que Washington envoie un nouveau chargement d’armement, des parlementaires ou des membres du gouvernement à Taipei. La dynamique belliqueuse est telle que désormais, les forces armées…

Lire l'Article

La Chine produit ses équipements militaires « 6 fois plus vite et 20 fois moins chers » que les Etats-Unis

En 2021, les forces navales chinoises ont admis au service 5 destroyers Type 052D/DL et 3 croiseurs Type 055, ainsi que , alors que l’US Navy, pour sa part, n’aura admis au service aucun nouveau destroyer Arleigh Burke. Selon la planification en cours, la situation sera similaire en 2022, même si cette année, 2 destroyers Arleigh Burke, l’USS Franck E.Pertensen Jr et l’USS John Basilone, seront admis au service. Au total, sur les 3 dernières années( 2019-2021), la Marine chinoise aura reçu 11 destroyers Type 052 D/DL et 4 croiseurs Type 055 pour seulement nouveaux 3 destroyers au sein de l’US Navy. Cette situation est…

Lire l'Article

L’US Air Force et l’US Navy testent une munition à impulsion électro-magnétique aéroportée

Durant les années 2000, l’US Air Force Research Laboratory développa une munition dont le potentiel opérationnel n’était pas basé sur l’utilisation de l’énergie cinétique ou d’une charge explosive importante, mais sur l’émission d’une Impulsion Electro-Magnétique susceptible de détruire les équipements électroniques à proximité. En 2012, Boeing procéda à un essai de démonstration du programme Counter-electronics High-Power Microwave Advanced Missile Project, ou CHAMP, en détruisant l’électronique embarquée de 7 cibles avec ce nouveau missile. Toutefois, si l’efficacité de la technologie était effectivement avérée, ses contraintes empêchaient d’en faire un usage militaire performant, puisque les dimensions du générateur d’impulsion Electro-magnétique embarqué obligeait l’emploi d’un missile de plus…

Lire l'Article

Les parlementaires américains sauvent 5 des 24 navires que l’US Navy veut retirer du service en 2023

Les parlementaires du Seapower Panel de la Chambre des Représentants du Congrès Américain ont obtenu un consensus pour rejeter la demande de retrait du service de 5 des 24 navires demandée par l’US Navy dans le cadre du budget 2023, alors que l’avenir des 19 navires restants sera discuté par le Armed Services Committee le 22 juin Après plusieurs années d’errements et de décisions contradictoires, l’US Navy a décidé, en début d’année, de profondément changer de stratégie en matière de programmation navale, y compris dans sa façon de négocier avec le Congrès américain qui, dans ce domaine, a plus de capacités de décision que la…

Lire l'Article

L’US Navy finance un programme de drone d’une autonomie supérieure à une semaine

Parmi les enseignements issus de la guerre Ukraine, le rôle prépondérant des drones de reconnaissance dans la conduite des opérations militaires représente probablement, si pas la plus grande surprise, en tout cas la confirmation la plus évidente des transformations qui s’opèrent désormais dans le domaine de l’action militaire de haute intensité. Le succès des armées ukrainiennes face à des forces russes plus nombreuses et puissamment armées repose en effet en grande partie sur la parfaite intégration d’un dispositif associant un système de communication innovant pour coordonner les unités déployées aux renseignements remontés par différents types de drones allant du MALE (Moyen Altitude Longue Endurance) léger…

Lire l'Article

Top Gun : Maverick, le film tant attendu par les forces aériennes occidentales

Il est rare qu’un film ait eu à lui seul un impact aussi significatif sur toute une génération de jeunes pilotes. De sa sortie en 1986, et aujourd’hui encore, l’immense majorité des candidats aux sélections de pilote militaire aux Etats-Unis, en Europe et plus globalement, dans l’ensemble du monde occidental, a été plus qu’influencée par ce film. Alors que les forces aériennes occidentales font face, pour la plupart et depuis plusieurs années, à un important déficit de candidats, l’arrivée prochaine de Top Gun : Maverick représente donc un espoir important et non dissimulé, alors même que les tensions dans le monde ne cessent de croitre,…

Lire l'Article

Selon son chef d’état-major, l’US Navy ne peut pas s’engager sur deux fronts majeurs simultanément

Dire que la planification de l’US Navy en matière de construction navale est chaotique ces 20 dernières années tiendrait de la plus sévère litote. Entre les programmes avortés ou plus que décevants comme les destroyers Zumwalt et les Littoral Combat Ship, un budget en faible progression, et face à un effort chinois extraordinaire d’efficacité et à la renaissance de la construction navale russe, il est vrai que la suprématie navale de la marine américaine, considérée il y a encore quelques années comme inamovible, fait désormais face à des défis inédits depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale. En outre, les chantiers navals américains eux-mêmes…

Lire l'Article

Après les Freedom, les LCS Independence de l’US Navy font face à d’importantes défaillances

Plus le temps passe, et plus le programme Littoral Combat Ship de l’US Navy, sensé préfigurer les évolutions du combat naval littoral, semble rejoindre la longue liste des impasses technologiques et opérationnelles dont le Pentagone s’est fait une spécialité ces 30 dernières années. Après avoir, en 2014, abandonné le principe de module de combat qui devait permettre aux deux classes Freedom et Independence constituant le programme de disposer d’une flexibilité opérationnelle avancée en s’équipant, selon les besoins, de capacités de lutte anti-navire, de lutte anti-sous-marine, de renseignement et guerre électronique ou de guerre des mines, l’état-major de l’US navy n’a eu de cesse que de…

Lire l'Article

Le successeur du missile anti-navire Harpoon sera hypersonique

Entré en service en 1977, le missile anti-navire AGM-184 Harpoon a été produit à plus de 7500 exemplaires par MacDonnel Douglas puis Boeing Defense, et employé par plus d’une trentaine de marines et forces aériennes dans le Monde, ne cédant dans ce domaine qu’au fameux missiles de la famille Exocet conçu par NordAviation/Aerospatiale et entré en service en 1975. Ces deux missiles n’ont pas que partagé des performances et des profils de vol proches, ils ont également en commun une extraordinaire longévité, puisque tant le missile américain que français continuent d’être produits et exportés presque 50 années après leur entrée en service. Pour autant, pour…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR