Le commandant du porte-avions Theodore Roosevelt relevé de son commandement par Washington

Le secretaire à la Navy américain, Thomas Modly, a déclaré hiers jeudi 2 avril, que le commandant du porte-avions nucléaire USS Theodore Roosevelt, avait été relevé de son commandement suite à la publication dans les médias de la lettre qu’il avait envoyé à sa chaine hiérarchique, dans laquelle il demandait avec insistance le débarquement de son équipage à Guam alors que l’épidémie de Coronavirus Covid19 progressait très rapidement à son bord, et avait déjà contaminé plus de 200 membres d’équipage.

Cette décision aussi brutale que maladroite du commandement américain est justifiée par le fait que le commandant Brett Crozier, un officier aux états de service pourtant exemplaire, n’aurait pas respecté la chaine hiérarchique en laissant fuiter sa requête au San Francisco Chronicle, ce qui aurait donné une image dégradée et inexacte, selon les termes employées par Thomas Modly, des preoccupations de l’US Navy et du Pentagone pour la santé de ses militaires, ainsi que d’un défaut de compétences du gouvernement américain. Pour l’heure, on ignore ou le capitaine Crozier sera affecté, mais il ne fait aucun doute que suite à une telle mise à pied, sa carrière dans l’US Navy touchera rapidement à sa fin.

capitaine Brett Crozier USS Rooselvet Actualités Défense | Déploiement de forces - Réassurance | Etats-Unis
La capitaine de vaisseau Brett Crozier a été diplômé de l’académie navale d’Annapolis en 1992, et a servi comme commandant du navire amphibie USS Blue Ridge et sur le porte-avions Ronald Reagan

Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Actualités Défense | Déploiement de forces - Réassurance | Etats-Unis

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles