L’arrivé probable des Verts au gouvernement allemand menace le programme SCAF

Depuis plusieurs mois, les programmes de coopération industrielle militaire entre la France et l’Allemagne sont en difficulté, pour ne pas dire franchement menacés. Qu’il s’agisse d’un repositionnement des autorités allemandes en faveur du lien transatlantique suite à l’élection de Joe Biden, d’ambitions industrielles excessives et déséquilibrées entre les acteurs, ou de divergences quant aux attentes opérationnelles des armées des deux pays, les tensions entre Paris et Berlin se multiplient, créant au passage une hostilité croissante des opinions publiques vis-à-vis de ces programmes, et ce dans des deux cotés du Rhin. Comme si cela ne suffisait pas, une épée de Damocles s’est désormais matérialisée au dessus du programme SCAF, le principal programme de coopération entre la France et l’Allemagne, avec le risque de faire s’effondrer l’ensemble des programmes. Et cette épée, n’est autre que l’arrivée probable des Verts au gouvernement à l’occasion des élections législatives allemandes de septembre 2021.

En effet, de plus en plus d’experts s’accordent, outre Rhin, à penser que la CDU-CSU d’Angela Merkel n’aura d’autres choix à l’issu de ces élections que de forger une alliance de gouvernement avec le parti les Verts, qui aujourd’hui dépasse les 20% dans les intentions de vote, et qui pourrait bien de fait tenir les clés du futur gouvernement allemand de cet automne. Mais au delà de la dynamique politique en cours en Allemagne, et du jeu d’alliance inhérent au modèle politique germanique, l’arrivée des Verts dans le gouvernement allemand pourrait bien sonner le glas du programme SCAF. En effet, les verts allemands, s’ils ont des positions pan-européennes de défense plutôt proches de celles exprimées par Emmanuel Macron ces dernières années, ont également deux lignes rouges infranchissables pour rester dans les bonnes grâces de leur électorat.

Un Rafale F3 de la composante aerienne de la dissuasion francaise equipe dun missile ASMPA Allemagne | Analyses Défense | Aviation de chasse
Le SCAF devra remplacer le couple Rafale/ASMPA au sein de la composante aérienne de la Dissuasion française

Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Allemagne | Analyses Défense | Aviation de chasse

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

All

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR