Alors que l’US Air Force veut retirer 33 F-22 Raptor inaptes au combat, le Congrès veut les moderniser

Il est fréquent que le Congrès des Etats-Unis, qui rappelons le a le dernier mot en matière de planification militaire outre-Atlantique, jouent le rôle de modérateur face aux demandes des armées américaines, souvent promptes à des arbitrages radicaux en matière de format. Ainsi, ces dernières années, le Congrès a systématiquement rejeté les demandes de l’US Air Force concernant le retrait de sa flotte de A-10, cette dernière les jugeant inadaptés au combat de haute intensité moderne. Pour les parlementaires américains, en revanche, il n’est pas question de réduire le format des forces sans être en mesure de mettre une recapitalisation cohérente en face. C’est ainsi que, ces dernières semaines, ces derniers ont retoqué la demande de l’US Navy de retirer du service le croiseur Vicksburg et 4 LHD, ainsi que celle de 5 des 9 LCS, demandant à l’US Navy de résoudre leurs problèmes de propulsion pour éventuellement, par la suite, les transférer à des marines alliées si besoin. La même logique s’applique pour l’US Air Force, qui voit sa demande de retirer du service les 33 F-22 Raptor Block 20 actuellement employés pour la formation des pilotes, les parlementaires US estimant préférable de les moderniser au standard Block 30/35 apte au combat.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR