Drones vs brouillage : les ingénieurs chinois avancent rapidement

Alors que dans la compétition Drones vs Brouillage, le second semble prendre l’avantage en Ukraine, des chercheurs chinois annoncent des avancées notables dans le domaine de l’intelligence artificielle pouvant sensiblement changer ce rapport de force.

Si les drones ont incontestablement démontré toute leur efficacité en Ukraine, c’est également le cas des systèmes de brouillage conçus pour les contrer. Le fait est, selon les forces ukrainiennes, celles-ci perdraient chaque mois plus de 10 000 drones de tous types, en grande majorité par systèmes de brouillage russes.

En effet, en privant le drone de ses informations de localisation GPS, et/ou de la connexion avec l’opérateur qui le dirige, celui-ci n’est plus à même de poursuivre sa mission, et fini, le plus souvent, par s’abimer au sol.

C’est pour répondre à ce défi que les ingénieurs chinois ont conçu une intelligence artificielle capable de contrôler le drone et d’exécuter la mission même en l’absence de signal GPS. Celle-ci serait même apte à détecter, identifier, poursuivre et, le cas échéant, engager et détruire ses propres cibles, même si une autorisation humaine est alors requise.

Drones vs brouillage : avantage aux drones chinois

C’est en substance ce qui ressort d’un article publié en juillet dans la revue scientifique Engeenering. Selon cet article, les ingénieurs chinois auraient effectué certaines percées significatives dans le traitement du signal vidéo, permettant non seulement au drone de calculer sa propre position, mais encore de calculer la position et la vitesse d’une éventuelle cible.

Dans la guerre drones vs brouillage, le brouillage prend l'avantage en Ukraine, tout du moins là où il est présent.
Dans la guerre drones vs brouillage, le brouillage prend l’avantage en Ukraine, tout du moins là où il est présent.

De fait, un drone équipé de cette technologie, serait apte à mener des missions en environnement dénié de signaux GPS (Baidu en Chine). Il serait donc insensible aux technologies de brouillage actuellement développées pour répondre à cette menace, même si la liaison avec l’opérateur semble, pour l’heure, toujours requise, au moins pour obtenir l’ordre de tir.


Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Intelligence Artificielle | Déni d'accès | Drones de combat

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

All

2 Commentaires

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR