L’Allemagne choisit l’hélicoptère lourd CH-47F Chinook pour remplacer ses CH-53G

Après plus d’une année d’hésitations, Berlin a finalement rendu son arbitrage concernant le remplacement de ses hélicoptères de transport lourds CH-53G. Selon la presse allemande, la Ministre de La Défense allemande Christine Lambrecht aurait en effet choisi le modèle de proposé par Boeing, le CH-47F Chinook, en lieu et place du CH-53K, pour équiper la Bundeswehr. Le principal argument en faveur de l’appareil de Boeing est évidement son prix à l’achat mais également à la maintenance, Berlin prévoyant d’acquérir 60 appareils pour 5 Md€, alors qu’il n’aurait été possible d’acquérir que 40 CH-53K pour le même montant. En outre, le Chinook est déjà employé par…

Lire l'Article

MGCS : Italie, Pologne, Norvège et Grande-Bretagne pourraient rejoindre le programme dés 2023

Issu d’une étude préalable lancée conjointement par la France et l’Allemagne en 2012, le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, a été lancé officiellement en 2017 par Emmanuel Macron et Angela Merkel pour remplacer en 2035 les chars français Leclerc et les Leopard 2 allemands, aux cotés de 3 autres programmes emblématiques de la coopération franco-allemande en matière d’industrie de défense, le Système de combat Aérien Futur ou SCAF pour remplacer les Rafale et Typhoon en 2040, le Common Indect Fire System ou CIFS pour remplacer les canons automoteurs et les lance-roquettes multiples en 2035, et le Maritime Airborne Warfare System ou MAWS pour…

Lire l'Article

L’Allemagne s’intéresse au système anti-balistique Arrow 3 israélien et ignore (encore) les solutions françaises existantes

Alors que Paris et Berlin ne cessent de clamer haut et fort leur volonté commune de coopérer dans le domaine des technologies de défense, de nombreux arbitrages menés par les autorités allemandes, avant et après le changement de gouvernement du mois de décembre, montre une situation bien plus complexe, et une rivalité permanente entre les deux plus grandes économies de la zone euro, en particulier dans le domaine de l’Armement. De l’EuroSpike au P8 Poseidon, du F-35 à l’ESSM, de l’Apache à l’Arrow 3, les choix passés, présents et à venir des armées allemandes en matière d’équipements semblent en effet systématiquement exclure les alternatives venus…

Lire l'Article

L’Allemagne peut-elle devenir le pilier de la Défense européenne en devenir ?

L’agression russe contre l’Ukraine a fait voler en éclat de nombreuses certitudes en Europe concernant la réalité sécuritaire du vieux continent. Le pays qui est aujourd’hui le plus sévèrement touché par ces changements n’est autre que celui qui annonça dès le 27 février, 4 jours à peine après le début de l’offensive russe, le changement le plus radicale de sa propre politique, abandonnant 30 années de Soft-Power et d’OstPolitik pour des mesures spectaculaires afin de moderniser et renforcer ses forces armées, avec une enveloppe immédiate de 100 Md€ et un budget annuel qui sera amené au delà des 2% de PIB réclame par l’OTAN depuis…

Lire l'Article

Plus de détails sur le futur hélicoptère de combat Tigre III européen

Alors que l’on ne sait toujours pas si Berlin fera le choix de préserver et faire évoluer sa flotte d’hélicoptères de combat Tigre, ou de s’équiper d’AH-64 Apache américains, Airbus Hélicoptères a détailler les améliorations qui sont prévues sur le futur standard Tigre III, qui doit permettre à l’appareil de rester en service jusqu’en 2035, et l’arrivé d’un éventuel nouvel hélicoptère de combat européen. Ainsi, cette nouvelle version intégrera une évolution avancée des capacités de gestion de mission, de communication et d’engagement coopératif de l’appareil, avec un cockpit redessiné se rapprochant des Glass Cockpit des appareils de nouvelle génération, des systèmes redondant de géolocalisation satellite…

Lire l'Article

Berlin s’intéresserait à l’hélicoptère AH-64E Apache américain .. depuis 2019 !

Depuis quelques mois, le programme Tigre 3, rassemblant la France, l’Espagne et l’Allemagne dans le cadre de la coopération permanente structurée, ou PESCO, depuis novembre 2019, rencontre de forts vents contraires, Berlin se montrant de plus en plus difficile à convaincre d’investir dans la modernisation de l’hélicoptère de combat européen. En effet, selon la Bundeswehr, l’appareil serait particulièrement difficile à maintenir en condition opérationnelle, et offrirait une disponibilité insuffisante eu égard des besoins. Sans jamais remettre en cause leurs propres procédures de maintenance et le rôle du format de la flotte dans le sujet, l’Allemagne semblait, depuis, s’intéresser de plus en plus ouvertement à l’hélicoptère…

Lire l'Article

Leopard 2, Leclerc, Merkava : Que valent les chars de combat modernes ? (1/3)

Depuis sa première apparition sur les champs de bataille durant la première Guerre Mondiale, le char de combat a fait l’objet tout à la fois d’une extreme fascination pour certains, et d’une totale dénégation pour d’autres. Au fil des conflits, et de l’apparition de nouveaux systèmes d’armes, comme le missile antichar ou plus récemment la munition vagabonde, la fin de la suprématie du char dans le combat terrestre a de nombreuses fois été prophétisée, à l’instar d’autres armements majeurs comme les porte-avions ou les avions de combat. Cependant, force est de constater aujourd’hui, alors que les tensions géopolitiques ne cessent de croitre, que le marché…

Lire l'Article

Nexter défie Rheinmetall avec son canon ASCALON pour le programme MGCS

Pour l’Allemand Rheinmetall, l’affaire était entendu : l’experience et la renommée acquise par le concepteur du canon Rh-120 L44 de 120 mm qui équipe le Leopard 2 justifiaient, selon le groupe de Düsseldorf, à eux seuls, que la conception du canon principal du programme franco-allemand MGCS lui soit attribué. Pour cela, Rheinmetall entendait s’appuyer sur son nouveau canon de 130 mm L/51, présenté il y a déjà 5 ans de cela, et ce en dépit des essais menés par le français Nexter, qui avait expérimenté un nouveau canon de 140 mm sur châssis Leclerc en 2019, dans le cadre du programme Future Tank Main Armament,…

Lire l'Article

La France propose le prêt de 4 Avions Atlantique 2 à l’Allemagne comme solution d’attente

Celle là, il est peu probable que les allemands l’ait vue venir ! Nous ne reviendrons pas sur la situation des plus complexes qui aujourd’hui oppose la France et l’Allemagne au sujet des différents programmes de coopération Défense lancés simultanément à l’arrivée du président Macron à l’Elysée, alors que les relations entre Berlin et Washington étaient au plus mal avec les coups de boutoir répétés de Donald Trump contre le manque d’empressement de Berlin à investir dans sa défense, et à acquérir des équipements made in USA. Depuis l’arrivée de Joe Biden a la Maison Blanche, la situation a toutefois bien changé pour Berlin, qui…

Lire l'Article

Retrait des P-3C Orion allemands: une menace pour le programme franco-allemand MAWS

Comme nous l’apprend Naval News, toujours extrêmement bien informé sur les questions navales, le Ministère de la Défense allemand vient d’annoncer qu’il mettait fin au programme de modernisation des huit avions de patrouille maritime P-3C Orion en service dans la marine allemande. Considéré comme étant trop coûteux et trop risqué, ce programme de modernisation devrait rapidement laisser place à l’acquisition de nouveaux avions de patrouille maritime. La décision de retirer les Orion en 2025 au plus tard, plutôt qu’à partir de 2035, pourrait cependant avoir de très graves conséquences sur le programme MAWS (Maritime Airborne Warfare System) mené conjointement par la France et l’Allemagne. En…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR