Quelles solutions pour traiter la menace des drones légers et des munitions vagabondes ?

Au début de l’offensive russe contre l’Ukraine, le rapport de force, notamment en termes de puissance de feu disponible, était à ce point en faveur des forces russes qu’il semblait très difficile, pour ne pas dire impossible, que les forces ukrainiennes puissent résister plus que quelques semaines face au déferlement de feu et d’acier qui s’annonçait. Pourtant, le commandement ukrainien parvint à employer au mieux ses moyens disponibles pour exploiter les faiblesses de l’adversaire, comme la nécessité de rester sur des chemins et routes carrossés, pour harceler avec des unités d’infanterie mobiles et déterminées, les lignes logistiques russes, tout en bloquant les offensives mécanisées en…

Lire l'Article

Avec le Skyranger 30, Rheinmetall se positionne sur les systèmes SHORAD en Europe

Avec le retour de la menace de conflits dits de Haute Intensité, c’est à dire opposant des armées lourdement équipées et ayant accès à des technologies avancées, de nombreuses armées européennes s’intéressèrent à nouveau aux systèmes de défense anti-aérienne rapprochée, ou SHORAD (Short Range Air Defense) pour l’acronyme anglais, afin d’être en mesure de protéger les forces mobiles et les sites sensibles contre des avions de combat, des hélicoptères ou des missiles de croisière. Mais le rôle central que jouèrent les drones et les munitions vagabondes mis en oeuvre par les forces azéris pendant la guerre du Haut Karabakh de 2020, mit en lumière l’urgence…

Lire l'Article

L’avenir de la Marine Nationale, entre ambitions et inquiétudes

Ces derniers jours, les annonces se sont succédées autour des futurs programmes de la Marine Nationale, aussi bien du coté de l’Hotel de Brienne (le Ministère des Armées) que de l’Etat-Major de la Marine Nationale. Mais ces annonces, si elles portent les ambitions de ce que sera demain la Marine française, annoncent également une transition très difficile dans les années à venir, tant les programmes ont été reportés ou étalés durant la décennie qui précède, au point de, désormais, ne plus pouvoir éviter des ruptures capacitaires temporaires. C’est en tout cas un point sur lequel l’Amiral Pierre Vandier, Chef d’Etat-Major de la Marine, a voulu…

Lire l'Article

Les Patrouilleurs Océaniques de la Marine Nationale auront bien un canon RapidFire de 40 mm

Ce qui était jusqu’ici à mi-chemin de la rumeur et de la déduction logique a été confirmé aujourd’hui par le commandant Ghislain Deleplanque en charge du bureau de la protection et de la sécurité de la Marine Nationale. Les 10 nouveaux Patrouilleurs Océaniques qui remplaceront les Patrouilleurs Hauturiers de la classe A69 à partir de 2025 seront donc bel et bien équipés d’un canon RapidFire de 40 mm. Ce système de protection rapprochée permettra aux navires d’assurer outre leur protection contre des cibles navales légères et moyennes, mais également contre les drones, les hélicoptères, les avions de combat évoluant à basse altitude, ainsi que les…

Lire l'Article

La France commande 12 Rafale et 10 hélicoptères NH90 supplémentaires

Comme aimait à le dire Talleyrand, « Si cela va de soit, cela va d’autant mieux en le disant ». En l’occurence, la ministre des Armées françaises Florence Parly a confirmé, dans une allocution face à la représentation nationale, que son ministère allait bien commander 12 nouveaux avions Rafale pour compenser les 12 appareils cédés d’occasion à la Grèce, dans un contrant comprenant également 6 appareils neufs. En outre, la ministre a également confirmé la commande de 10 hélicoptères NH90 au standard « Forces Spéciales » pour équiper le 4ème Régiment d’hélicoptères des Forces Spéciales basé à Pau. Le montant global de la commande est estimé à 1,5 Md€.…

Lire l'Article

La Marine Nationale va moderniser ses canons Narwhal de 20mm, ce qui interroge sur l’évolution de ses capacités de défense rapprochée

D’après Naval News, la DGA aurait notifié le 16 janvier dernier un contrat de modernisation pour les canons téléopérés de 20mm de la Marine Nationale, les Narwhal 20B de Nexter. L’opération de modernisation sera effectuée par Nexter et Naval Group et se déroulera en deux étapes, les détails techniques de l’opération étant disponibles dans l’analyse réalisée par Nathan Gain pour Naval News. Dans les grandes lignes, les étapes V1 et V2 de cette modernisation, qui s’étaleront jusqu’en 2022, viseront surtout à améliorer les capacités de tir de semonce, dont la précision et la portée laissent aujourd’hui à désirer face à des cibles non-militaires (menaces terroristes,…

Lire l'Article

La Marine Nationale va-t-elle s’équiper largement en canon RAPIDFire de 40mm ?

La question de l’artillerie moyenne sur les navires de surface de la Marine Nationale se pose déjà depuis plusieurs années, au point que la configuration générale des pièces d’artilleries des futures frégates FDI a mis un certain temps avant d’être relativement figée. Aujourd’hui, outre quelques pièces de 100mm armant les frégates et avisos (devenus patrouilleurs de haute mer) les plus anciens, la Marine articule l’artillerie de ses bâtiments autour de deux pièces principales : le 76mm de Leonardo ainsi que le 20mm Narwhal de Nexter, qui sert en complément du 76mm sur les frégates et comme pièce principale sur les nouveaux patrouilleurs. Néanmoins, depuis l’apparitions des…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR