L’Allemagne va-t-elle se limiter à 35 F-35A pour sa Luftwaffe ?

Sans surprise, la chancellerie allemande a donc annoncé, dans le cadre de son programme de remonté en puissance de ses forces armées, l’acquisition de 35 avions de combat F-35A auprés de l’américain Lockheed-Martin pour assurer la mission de partage nucléaire de l’OTAN dont Berlin est l’un des 5 piliers avec Ankara, Amsterdam, Bruxelles et Rome, aux cotés de 15 appareils de guerre électronique et de suppression des défenses antiaériennes adverses Typhoon ECR du consortium européen Eurofighter rassemblant l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et la Grande-Bretagne, afin de remplacer les Tornado ECR qui assuraient cette mission jusqu’ici. Au delà de signer la fin de la production du F/A…

Lire l'Article

Le chancelier allemand Olaf Scholz discutera du F-35 à Washington la semaine prochaine

Si aucune annonce officielle n’a encore été faite à ce sujet par la nouvelle équipe dirigeante à Berlin, il semble bel et bien, à la vue des nombreuses indiscrétions convergentes obtenues par diverses sources de presse dans le pays, que l’Allemagne se dirige chaque jour davantage vers l’acquisition d’une flotte restreinte de F-35A américains afin de remplacer ses Tornado frappés d’obsolescence pour mener la mission de partage nucléaire de l’OTAN. Et à en croire une dépêche de l’agence Reuters, le sujet sera même abordé pas plus tard que la semaine prochaine par Olaf Scholz avec son homologue américain à l’occasion de la visite du chancelier…

Lire l'Article

L’Allemagne veut évaluer l’intérêt du F-35 pour remplacer ses Tornado

« Ô, Quelle Surprise » diront les plus cyniques. Selon le site allemand Die Zeit, la nouvelle ministre de la Défense Christine Lambrecht aurait en effet entrepris de reconsidérer la décision de celle qui la précédait dans la fonction, Annegret Kramp-Karrenbauer, qui avait en 2020 arbitré en faveur de l’acquisition de 30 chasseurs bombardiers Boeing F/A 18 E/F Super Hornet et de 15 avions de guerre électronique EA-18G Growler afin de remplacer respectivement les Tornado dédiés à la mission nucléaire partagée de l’OTAN, et les Tornado ECR de guerre électronique et de suppression des défenses anti-aériennes de l’adversaire. Selon l’article, la Ministre allemande, en accord avec le…

Lire l'Article

L’hypothèse F-35 va-t-elle réapparaitre en Allemagne ?

La nouvelle coalition au pouvoir en Allemagne a publié, hier, l’accord de coalition qui constitue le contrat global autour duquel les Sociaux-Démocrates, les Verts et les Libéraux se sont entendus pour gouverner le pays ensemble. Le document de 177 pages traite de nombreux aspects économiques, sociaux, environnementaux et de politique internationale. A l’inverse du discours de politique générale présenté par chaque nouveau gouvernement français, cet accord de coalition constitue un engagement ferme sur lequel la coalition de gouvernement s’est entendue et engagée, et chaque paragraphe, chaque mot y a été sous-pesé. La dimension défense y est naturellement traitée, tout comme la dimension européenne de ce…

Lire l'Article

Comme prévu, le F35 revient à la charge en Allemagne pour remplacer les Tornado

En début de semaine, les autorités allemandes ont confirmé vouloir faire l’acquisition de 60 avions de combat Typhoon ainsi que de 30 F/A 18 E/F Super Hornet et 15 EA 18 G Growler pour remplacer les Tornado de la Luftwaffe assurant les missions d’attaque, de guerre électronique et suppression des défenses, ainsi que les missions de frappe nucléaire dans le cadre de l’OTAN. Dans la mesure ou Berlin n’envisage pas d’abandonner son rôle ni le statut qui en découle au sein de l’OTAN concernant la dissuasion nucléaire, et ce malgré les limites conséquentes de l’exercice du point de vu opérationnel, sa decision et la repartition…

Lire l'Article

Et si les Super Hornet allemands embarquaient un jour sur un porte-avions français

Il y a quelques semaines, des informations venues d’Allemagne semblaient indiquer que la Luftwaffe pourrait choisir de remplacer ses derniers chasseurs-bombardiers Panavia Tornado par une flotte mixte de 90 nouveaux Eurofighter Typhoon et 45 Super Hornet de l’Américain Boeing. Très vite, l’information a fait réagir les industriels et syndicats allemands, qui voient dans cet achat de Super Hornet un manque à gagner évidemment pour l’industrie aéronautique allemande. La nouvelle est d’autant plus inquiétante qu’un tel achat viendrait fragiliser l’investissement politique et industriel de l’Allemagne dans le programme européen SCAF, mené conjointement avec la France et l’Espagne, et destiné à donner naissance au NGF, un nouveau…

Lire l'Article

Lockheed entame une campagne de séduction pour convaincre l’Allemagne d’acheter le F-35

Le remplacement des Tornado allemands semble être devenu le point de focalisation de Lockheed et de l’US Air Force, qui ne s’épargne pas pour tenter de séduire le gouvernement et l’opinons publique allemande, et ce en dépit des annonces du gouvernement en faveur d’une version optimisée Air-Sol du Typhoon. La France a, par l’intermédiaire du DGA, pris également position en faveur de l’avion européen, prévenant Berlin que le choix du F-35 pourrait remettre en question la collaboration franco-allemande concernant le chasseur de nouvelle génération FCAS. Ces prises de position sont révélatrices du lobbying intense entamé par le camp F-35, qui compte sur un soutien marqué de la Luftwaffe.…

Lire l'Article

L’Allemagne craint que la disponibilité de ses Tornado s’effondre avec le retrait des Tornado de la RAF

La Luftwaffe utilise aujourd’hui prés d’une centaine d’avions d’attaque Tornado, construits dans les années 80 par le consortium Panavia rassemblant les industries britanniques, allemandes et italiennes. La Royal Air Force a annoncé que ses propres Tornado GR4 seraient retirés du service avant la fin d’année, remplacé par les Typhoon dont les capacités d’attaque au sol auront été accrues, notamment grâce à l’emport du missile Storm Shadow, et par les F35B qui entrent actuellement en service dans la Royal Air Force.  La Luftwaffe, en revanche, n’a pour l’heure aucun plan à court terme de remplacement de ses Tornado, qu’elle prévoit de prolonger au moins jusqu’en 2025,…

Lire l'Article

Les Tornado allemands ne seraient plus aptes à participer aux missions de l’OTAN

Selon le magazine Allemand Des Spiegel citant un rapport de la Luftwaffe, les avions Tornado allemands ne seraient plus en mesure de participer aux missions de l’OTAN, et notamment aux missions nucléaires. Depuis son entrée en service dans la Luftwaffe en 1982, les Tornado allemands avaient la capacité à transporter la bombe nucléaire gravitationnelle B61. Selon ce rapport, les appareils ne seraient plus aptes a communiquer avec les infrastructures OTAN de communication, et donc d’être intégré au dispositif aérien de l’alliance.  Cette « fuite » intervient dans un cadre particulier, alors que le chef d’Etat-Major de la Luftwaffe, qui s’était ouvertement et avec insistance prononcé en faveur du…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR