Le nouveau chasseur embarqué chinois sera dévoilé avant la fin de l’année 2021

Les Forces navales de l’Armée Populaire de Libération ont connu une fulgurante progression ces 20 dernières années, passant d’une marine téchnologiquement très en retard et spécialisée dans la défense d’un périmètre naval restreint autour du pays, à une puissance militaire de haute mer capable, en bien des aspects, de rivaliser avec les meilleures marines mondiales. Aujourd’hui, elle aligne 10 navires d’assaut lourd avec pont d’envol dont deux LHD Type 075 comparables aux LHA de la classe America de l’US Navy, une trentaine de destroyers Type 052 et destroyers lourds Type 055, autant de frégates de lutte anti-sous-marine Type 054A, soixante corvettes de lutte anti-sous-marine côtière…

Lire l'Article

Le chasseur furtif FC-31 se rapproche des forces aériennes chinoises

Développé par la société Shenyang, le chasseur de 5ème génération FC-31 Gyrfalcon a connu de nombreuses péripéties depuis son premier vol en octobre 2012. Conçu initialement comme une réponse au F-35 américain, ce chasseur de 16,8 m de long pour 12 mètres d’envergure est beaucoup plus compact que l’imposant J-20 plus long de 3 mètres, et surtout plus lourd de plus de plus de 7 tonnes au décollage à 32 tonnes, alors que le FC-31 visait les 25 tonnes, plaçant l’appareil dans la catégorie du Rafale et du F-35. Mais là où le J-20 répondait à une attente des forces aériennes chinoises, le FC-31 ne…

Lire l'Article

La Chine franchit un cap majeur dans le domaine des turboréacteurs militaires

Après 35 ans d’efforts, l’industrie aéronautique chinoise est enfin parvenue à developper une version suffisamment fiable et performante de son turboréacteur WS-10 pour en équiper un avion de combat monomoteur de série. En effet, un cliché divulgué sur les réseaux sociaux chinois récemment montre un chasseur monomoteur J-10C des Forces Aériennes de l’Armée Populaire de Libération (FAAPL) équipé de la version WS-10B de ce moteur, confirmant que ce dernier a désormais atteint les critères requis, notamment en terme de fiabilité et de performances, pour équiper ce type d’appareil. Jusqu’ici, même si les chasseurs bimoteurs J-11, J-15 et J-16 chinois avaient déjà entamé leur conversion vers…

Lire l'Article

Le chinois Shenyang annonce le developpement d’un chasseur de nouvelle génération … encore !

C’est par une publication sur sa page WeChat que le géant aéronautique chinois Shenyang, qui appartient au consortium AVIC et qui a développé, entre autre, les chasseurs J-11, J-15 et J-16 équipant les forces aériennes et aéronavales chinoises, a annoncé avoir entamé les recherches afin de developper un chasseur de nouvelle génération, présenté comme 5ème génération en Chine et connue comme 6ème génération en occident, dont l’entrée en service est estimée en 2035. A des fins de compréhension, nous utiliserons dans la suite de l’article la classification des générations occidentales. Concomitamment, l’entreprise a également annoncé avoir entamé le developpement d’un chasseur de 5ème génération à…

Lire l'Article

Les avions de chasse chinois modernes

A la fin des années 80 et le début des années 90, les forces aériennes chinoises étaient équipées en très grande majorité d’appareils de facture locale aux performances très inférieures à celles des appareils occidentaux comme le F15, F16, F18 ou Mirage 2000, ou soviétiques comme le Mig 29 ou le Su27. L’industrie chinoise ne pouvait, alors, produire que des appareils ayant au moins une génération de retard au regard du standard technologique du moment. En l’espace d’une génération, des appareils de facture chinoise affichant des performances comparables aux appareils les plus modernes en service dans les forces aériennes américaines ou européennes sont entrés en…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR