La Turquie s’enfonce dans le déni concernant ses programmes de défense

A force de vouloir jouer sur plusieurs tableaux à la fois, Ankara semble désormais voir les perspectives concernant ses ambitieux programmes de défense se heurter à la réalité des relations internationales. Ainsi, dans le cadre du programme T-FX visant à concevoir un chasseur bombardier de nouvelle génération pour remplacer les F-4 et F-16 les plus anciens, et qui escompte toujours produire un premier prototype d’ici 2023, le directeur des industries de défense turques, Ismail Demir, a annoncé le 4 décembre que le nouvel appareil serait propulsé, dans sa version initiale, par le réacteur F-110 de l’américain General Electric, le réacteur qui équipe notamment le F-16…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR