Les nouveautés les plus attendues du salon aéronautique chinois de Zhuhai

Du 28 décembre au 3 octobre, se tiendra à Zhuhai, a proximité de Macao sur la cote sud de la Chine, le salon aéronautique China Air Show, devenu au fil des années un des grands salons de la planète consacré à ce sujet. Traditionnellement porté avant tout à la presentation des équipements chinois dans le domaine aéronautique et, de manière étendue, de la Défense, l’édition 2021 pourrait faire date, avec de nombreux nouveaux programmes annoncés, ainsi que des présentations exclusives d’appareils et de maquettes. Alors que la salon n’a pas encore débuté, de nombreuses mises en place créées un intérêt important de la part de…

Lire l'Article

L’avion de guerre électronique J-16D est en service dans les forces aériennes chinoises

Beaucoup attendaient le J-20A biplace ou le J-35 embarqué pour être la star du prochain salon aéronautique de Zhuhaï, qui se tiendra la semaine prochaine dans le sud de la Chine. Aucune information concernant la présence des ces nouveaux appareils n’a pour l’heure filtrée. En revanche, un avion de guerre électronique J-16D, aux couleurs des forces aériennes de l’Armée Populaire de Libération, a bel et bien atterri sur l’aéroport de Zhuhai ce mardi, afin de participer au salon. Dès lors, il ne fait aucun doute que le nouvel appareil qui se veut l’équivalent du EA-18G Growler américain, soit effectivement en service au sein des forces…

Lire l'Article

La Chine franchit un cap majeur dans le domaine des turboréacteurs militaires

Après 35 ans d’efforts, l’industrie aéronautique chinoise est enfin parvenue à developper une version suffisamment fiable et performante de son turboréacteur WS-10 pour en équiper un avion de combat monomoteur de série. En effet, un cliché divulgué sur les réseaux sociaux chinois récemment montre un chasseur monomoteur J-10C des Forces Aériennes de l’Armée Populaire de Libération (FAAPL) équipé de la version WS-10B de ce moteur, confirmant que ce dernier a désormais atteint les critères requis, notamment en terme de fiabilité et de performances, pour équiper ce type d’appareil. Jusqu’ici, même si les chasseurs bimoteurs J-11, J-15 et J-16 chinois avaient déjà entamé leur conversion vers…

Lire l'Article

Avec le turboréacteur WS-10, l’industrie aéronautique militaire chinoise devient autonome

Apparues il y a quelques jours sur twitter, des photos montrant un chasseur léger chinois J10C aux couleurs de l’APLAF équipé du moteur de facture locale WS-10 constitue une étape bien plus importante qu’il n’y parait pour l’industrie aéronautique militaire du pays. Certes, le moteur WS-10 n’est pas nouveau, et il équipé déjà des chasseurs comme le J-11B, certains J-15 et J-16. Mais le manque de fiabilité du moteur obligeait jusqu’à présente les autorités chinoises à ne l’employer que sur des appareils bimoteurs, les monomoteurs, comme le J-10 qui constitue aujourd’hui la colonne vertébrale des forces aériennes de l’APL avec près de 500 exemplaires en…

Lire l'Article

La nouvelle version du chasseur mono-réacteur chinois J-10 est déclarée opérationnelle

L’Etat-major des l’armée de l’Air chinoise a annoncé que la nouvelle version du chasseur léger J-10, le J-10C, avait été déclarée entièrement opérationnel. Le J-10C, équipant aujourd’hui au moins 3 régiments de l’APL, est une version à l’avionique renforcée du J-10, intégrant notamment un radar AESA, de nouvelles liaisons de données, et une capacité d’emport d’armement plus étendue. La production de J-10 est aujourd’hui d’une quarantaine d’unité par an, la plupart étant destinée à être portée au standard C. Cette production devrait croitre jusqu’à 45/50 unités par an. Un nouveau standard, le J-10D, est actuellement en cours de conception, et des tests ont été effectués avec…

Lire l'Article

Le J-20 pourrait être équipé de réacteurs à poussée vectorielle

Le blog EastPendulum.com a publié une analyse concernant la probable intégration de réacteurs local WS-10 a poussée vectorielle, augmentant sensiblement la manoeuvrabilité de l’appareil, notamment en phase de combat. La Chine communique très peu sur ces programmes de Défense, et les informations qui remontent en occident sont souvent le fait de « spotters » chinois, qui publient photos et commentaires des derniers systèmes d’arme. En l’occurrence, le réacteur WS-10 à poussée vectorielle aurait initialement été testé sur un chasseur léger J-10B, avant d’être intégré au fleuron de l’industrie aéronautique chinoise. Selon les témoignages des pilotes chinois, le J-20 apporterait une réelle plus-value en combat aérien au delà de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR