La modernisation de la Marine de haute-mer sud-coréenne

La république de Corée du Sud a entrepris, depuis plusieurs années, une modernisation en profondeur de son outil de défense, basée notamment sur le developpement rapide de sa propre industrie de Défense. Cette modernisation touche aussi bien les blindés, avec notamment le char de combat Black Panther, l’aviation de combat, avec le programme KFX, et la Marine, avec un effort sans commune mesure pour transformer la Marine sud-coréenne en une Marine de haute mer, et en faire un des principaux acteur du théâtre pacifique.

Après avoir acquis les technologies nécessaires pour developper ses propres bâtiments, et ses propres systèmes, la Corée du sud développe désormais ses propres solutions, et remporte même des succès à l’exportation, dans les domaines des sous-marins comme des bâtiments de surface. Ce developpement s’est effectué en deux temps :

  • durant les années 90 et 2000, la Marine sud-Coréenne s’est attachée à passer du statut de marine de défense côtière à marine hauturière, grâce à l’acquisition par exemple de sous-marins Type 209/214 auprés de TKMS, et la construction de Destroyers, Frégates et Corvettes avec l’assistance des occidentaux, notamment des européens. C’est à cette époque qu’elle commença à participer aux grands exercices internationaux, comme RIMPAC, et que les premiers bâtiments de tonnage important, comme les Destroyers Gwanggaeto the Great furent lancés.
  • A partir des années 2010, elle entama sa transformation vers une marine de haute-mer, en augmentant encore sensiblement le tonnage des bâtiments, ainsi que leur armement. C’est cette phase que nous allons détailler ici.

Cette approche progressive permit à la marine coréenne, comme à son industrie navale, d’acquérir progressivement les savoir-faire et les technologies nécessaires pour assurer cette transformation, tout en intégrant cette progression dans une enveloppe économique maitrisé. Le devenir de la Marine sud-coréenne repose sur 4 types de bâtiments principaux : les sous-marins d’attaque, les destroyers, les frégates et les LHD.

Les sous-marins d’attaque


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR