Radio CONTACT : La France rentre dans l’ère du combat collaboratif aéroterrestre

La semaine passée l’armée de terre annonçait la dotation de la nouvelle radio CONTACT, développée par Thalès, en remplacement de la PR4G. Si l’Armée de Terre est la première à percevoir cette nouvelle capacité, l’Armée de l’Air et la Marine Nationale suivront bientôt. Et pour cause, la radio Contact est l’une des briques de base des futures doctrines de combat collaboratif interarmes et interarmées.

Déployée à l’échelon tactique, la radio CONTACT  ne s’inscrit pas moins dans une perspective stratégique pour nos armées, car la véritable innovation majeure du programme SCORPION  ne réside pas tant dans le renouvellement des matériels en dotation dans l’armée française que dans la révolution de ses doctrines de « combat collaboratif » et « infovalorisé ». Il s’agit ici de faire circuler l’information en temps réel ou quasi-réel entre les différents acteurs d’un théâtre d’opération et ce quelle que soit leur dimension respective. Par voie de conséquence, elles permettent une agilité opérationnelle et tactique décisive lors du combat aéroterrestre. Le programme SCORPION est une étape cruciale qui couronne 25 ans de réflexion conceptuelle et doctrinale française autour de la guerre « réseau-centrée », car le combat collaboratif provient directement de l’irruption massive des NTIC à la faveur de la Révolution dans les  Affaires Militaires  (RAM) apparues à la fin des années 1980.

La communication entre les éléments d’Observation et d’Orientation et la couche Décisionnaire est au coeur de la Boucle OODA

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR