Pékin muscle son discours au sujet de Taïwan

A l’occasion de l’inauguration du forum de Pékin Xiangshan, le ministre de la Défense de la République Populaire de Chine, Wei Fenghe, a tenu un discours musclé au sujet de la volonté du pays de retrouver son unité, et de ramener Taiwan au sein de « la mère patrie », comme il l’avait déjà fait aux rencontres de Shangri-la au mois de juin . Selon lui, et comme cela était établi dans le nouveau Livre Blanc chinois, toutes les initiatives exterieures visant à soutenir les « sécessionnistes » ne font qu’aggraver la situation, et éloigne les chances d’une solution pacifique d’une trajectoire historique inéluctable. « Nous ne pouvons perdre un pouce du territoire légué par nos ancêtres », a-t-il précisé, en insistant encore une fois sur le fait que Taïwan était une affaire intérieure pour la Chine Populaire, et qu’elle ne tolérera pas d’interférence exterieure.

Ce discours n’a rien de nouveau; il est répété en boucle depuis une dizaine d’année par Pékin, et surtout depuis l’arrivé au pouvoir de Xi Jinping, qui a fait du retour de Taiwan dans le giron national un des marqueurs forts de son action politique. Toutefois, et malgré des annonces de plus en plus appuyées de la part des autorités chinoises, la situation n’a guère évoluée pour Pékin sur ce sujet, au contraire !

Les forces navales chinoises se renforcent rapidement, notamment dans le domaine aéronaval. Ici le porte-avions Type 002, premier navire de ce type intégralement conçu et construit en Chine

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

A partir de 5,90 € par mois (3,0 € par mois pour les étudiants) – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR