Les ambitions technologiques du programme européen SCAF sont-elles excessives ?

Le programme de Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, est aujourd’hui le plus ambitieux programme de coopération technologique de Défense en Europe. Rassemblant 3 pays, l’Allemagne, l’Espagne et la France, il vise à concevoir à horizon 2040 un avion de combat, désigné Next Generation Fighter ou NGF, destiné à prendre la relève des Rafale français et Typhoon allemands et espagnols, ainsi que d’un environnement logique et opérationnel de combat pour en optimiser les capacités. Pour cela, le programme a été divisé en 7 piliers, allant de la propulsion aux systèmes de détection, en passant par le Cloud de combat et les systèmes d’arme, ventilés entre les grands industriels aéronautiques des 3 pays.

Airbus Defense & Space est l’entreprise référante désignée par l’Allemagne et l’un des 3 acteurs majeurs du programme, avec Dassault Aviation pour la France et Indra pour l’Espagne. L’entreprise pilote en outre les piliers Système d’armes / Remote carrier, Furtivité et le « Air Combat Cloud », et est partenaire du pilier NGF. De fait, plus que toute autre entreprise européenne, Airbus DS est aujourd’hui au coeur du programme SCAF. Il est donc pertinent de tendre l’oreille lorsque Bruno Fichefeux, qui dirige le programme SCAF pour Airbus DS, déclare que le planning du programme est, aujourd’hui, déjà très tendu.

FCAS Infographic 2019 Allemagne | Analyses Défense | Aviation de chasse
Le SCAF n’est pas un appareil, mais un système de combat aérien, reposant toutefois avant tout sur un unique appareil, le NGF.

Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Allemagne | Analyses Défense | Aviation de chasse

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

All

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR