L’Inde sous la menace de sanctions de la part de l’Administration Biden pour l’achat de S400

- Publicité -

Jusqu’à présent, la législation CAATSA, servant à mettre sous sanction les clients de systèmes de défense clés des « adversaires des Etats-Unis », comme la Russie, avait été surtout agitée par l’administration Trump pour amener les capitales visées à reculer dans leurs négociations avec Moscou. Mais plusieurs d’entre elles, comme Ankara, Le Caire ou New Delhi, défièrent ouvertement Washington en se portant acquéreur de systèmes anti-aériens S-400 ou de chasseurs Su-35 de facture russe. Bien qu’il fut à l’origine de la législation, Donald Trump n’employa jamais cette législation pour mettre sous sanction un pays pendant son mandat présidentielle. Et il aura fallu l’intervention déterminée du Congrès américain pour obliger en décembre 2020 le département d’Etat à mettre la Turquie sous sanction suite à l’acquisition des batteries de S400 russes.

Mais la donne risque fortement de changer dans les mois à venir, avec l’arrivée de l’administration Biden à la Maison Blanche. En effet, selon les informations recueillies par Reuters, ce dernier semble déterminé à se montrer beaucoup plus intransigeant sur l’application de la législation CAATSA que son prédécesseur, même lorsque d’importants contrats sont en jeux pour l’industrie de Défense américaine. En précisant cela, la nouvelle équipe de Joe Biden met naturellement directement la pression sur New Delhi qui, jusqu’ici, avait toujours estimé que l’acquisition de materiels de défense de facture US, comme les P8 Poseidon ou les AH64 Apache, suffisait à contre-balancer la proximité historique de l’Inde avec l’industrie de défense russe.

P8 de la Marine Indienne Actualités Défense | Défense antiaérienne | Etats-Unis
P8 Poseidon de la Marine Indienne

LOGO meta defense 70 Actualités Défense | Défense antiaérienne | Etats-Unis

Il reste 75 % de cet article à lire,
Abonnez-vous pour y accéder !

- Publicité -

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 6,90 €.


Inscription à la Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter Meta-Defense pour recevoir les
derniers articles de façon quotidienne ou hebdomadaire

- Publicité -

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles