Le successeur du missile anti-navire Harpoon sera hypersonique

Entré en service en 1977, le missile anti-navire AGM-184 Harpoon a été produit à plus de 7500 exemplaires par MacDonnel Douglas puis Boeing Defense, et employé par plus d’une trentaine de marines et forces aériennes dans le Monde, ne cédant dans ce domaine qu’au fameux missiles de la famille Exocet conçu par NordAviation/Aerospatiale et entré en service en 1975. Ces deux missiles n’ont pas que partagé des performances et des profils de vol proches, ils ont également en commun une extraordinaire longévité, puisque tant le missile américain que français continuent d’être produits et exportés presque 50 années après leur entrée en service. Pour autant, pour…

Lire l'Article

Le Royaume-Uni veut plus de F-35B et d’A400M

Comme la plupart des armées européennes, les forces militaires britanniques subirent le contre-coup des bénéfices de la paix au niveau budgétaire entre le milieux des années 90 et des années 2010. En revanche, de part l’importante participation britannique à la seconde guerre du Golfe, et à la campagne d’Afghanistan, celles-ci érodèrent rapidement leurs réserves opérationnelles, au point d’être au bord de la rupture capacitaire globale au début des années 2010. Si certaines ruptures capacitaires spécifiques eurent bien lieu, comme dans la cas de patrouille maritime ou de la capacité aéronavale embarquée, Londres entreprit dès 2012 d’augmenter ses investissements, de sorte à reconstituer et moderniser les…

Lire l'Article

Après le Japon, la Corée du Sud choisit le SM-6 américain pour contrer la menace hypersonique

Alors que les yeux du monde restent braqués sur la guerre en Ukraine, les tensions sur le théâtre Pacifique demeurent très élevées, et les grandes nations impliquées redoublent d’investissement et d’innovation pour tenter de prendre l’ascendant sur leurs adversaires potentiels. C’est ainsi que, ces derniers mois, les deux Corées se sont livrées à un bras de fer à distance concernant leurs capacités de frappe à longue distance respectives, démontrant successivement l’efficacité de leurs nouveaux missiles balistiques et de croisière, alors que la Chine a également mis en oeuvre de nouvelles capacités dans ce domaine, y compris concernant des armes hypersoniques et à trajectoire semi-balistique. Ces…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR