L’Armée de Terre étudie l’opportunité d’accroitre sa masse par la robotique au travers de l’étude Vulcain

La modernisation de l’Armée de terre française passe aujourd’hui par deux programmes majeurs . Le programme SCORPION actuellement en cours vise à remplacer la composante légère et moyenne des moyens dont elle dispose à horizon 2035 avec la livraison de 1872 véhicules de transport de troupe blindés 6×6 VBMR Griffon, de 54 Griffons équipés du système d’artillerie MEPAC, de 300 engins de reconnaissance et de combat EBRC Jaguar et de 2038 VBMR 4×4 Serval, auxquels d’ajoutent le remplacement des Véhicules Blindés Légers à partir de 2025 et l’acquisition de 33 nouveaux canons CAESAR. Le programme TITAN dont les études ont déjà débuté, vise à remplacer les équipements lourds comme le char de combat Leclerc par le programme MGCS, mais également le véhicule de combat d’infanterie VBCI et les systèmes d’artillerie sous blindage et lance-roquettes multiples à horizon 2040-2045. Mais une étude qui doit rendre ses conclusions d’ici la fin d’année pourrait bien voir l’émergence d’un troisième programme majeur : l’étude VULCAIN étudie en effet l’applicabilité de la robotique au combat terrestre, notamment pour accroitre la masse au combat, l’un des défis les plus difficiles à résoudre pour l’Armée de Terre dans les années à venir.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR