KMW prend une longueur d’avance sur Rheinmetall en dégainant le Leopard 2A8 pour la Bundeswehr

- Publicité -

L’Allemand Krauss-Maffei Wegmann prend une avance considérable sur Rheinmetall avec la commande de 18 nouveaux chars Leopard 2A8 pour la Bundeswehr, quelques jours à peine après que le nouveau modèle a été dévoilé.

La guerre des chars de génération intermédiaire aura bien lieu semble-t-il, mais tout indique qu’elle sera germano-allemande. Alors que les annonces se succèdent sur le sujet des chars de combat ces dernières semaines, l’article publié aujourd’hui par le site spécialisé esut.de, pourrait faire l’effet d’une bombe, et ce, à plusieurs niveaux.

Selon l’article de ce site réputé sérieux, les 18 chars de combat dont l’acquisition a été annoncée par la Bundeswehr il y a quelques jours, ne seraient pas dans la version A7V comme initialement avancé, mais dans une nouvelle version désignée A8, qui serait basée sur la version Leopard 2A7HU acquise par la Hongrie en 2020.

- Publicité -

Surtout, le site précise que Krauss-Maffei Wegmann serait également engagé dans le développement de nouvelles versions de son char, le A8 ne représentant qu’une étape à court terme dans ce processus.

Le Leopard 2A8 représente la première évolution majeure du joyau de KMW depuis près de 15 ans, lorsque la version A7 fut dévoilée, et notamment de la première fois depuis la fin des livraisons de Leopard 2 allemand en 1992, que la Bundeswehr recevra des chars neufs.

Le blindé reprend de nombreuses caractéristiques du A7HU, spécifiquement en matière de blindage et de motorisation, et intègre, lui aussi nativement, le système de protection actif EuroTrophy, développé et vendu par une coentreprise rassemblant l’Israélien Rafael, concepteur du Trophy, l’américain General Dynamics Land System ainsi que l’allemand KMW, selon un modèle qui rappelle celui qui donna naissance à la société Eurospike. La tourelle est également protégée contre les armes à sous-munitions, comme c’est le cas du Puma ou du Pzh2000.

- Publicité -
Une commande de 18 Leopard 2A8 pour la Bundeswehr
Le Leopard 2A8 intégrera nativement le système de protection actif Eurotrophy, comme montré ici sur un Leopard 2A7

L’optronique et la vétronique du nouveau char a aussi été sensiblement modernisée, par exemple la fusion des canaux vidéos et infrarouges disponibles pour l’ensemble de l’équipage, permettant de lui offrir une bien meilleure perception de l’environnement dans lequel il évolue.

En outre, une unité auxiliaire d’une puissance de 20 kWh aurait été installée, permettant à l’ensemble des systèmes du blindé de fonctionner, même moteur coupé. En revanche, l’armement du char n’a semble-t-il pas évolué dans cette version, le canon principal demeurant le 120 mm/L55A1 de Rheinmetall, alors qu’aucun système de largage de drones, munitions rôdeuses ou missiles anti-char ou anti-aérien n’a été installé.

Plus surprenant, aucune tourelle autonome de petit calibre n’a été montée sur le char, pour en assurer la protection rapprochée, notamment contre les munitions rôdeuses, mais également pour engager l’infanterie, comme c’est le cas par exemple de l’EMBT. Mais il est probable que ces capacités arriveront plus tard. En effet, selon esut.de, le Leopard 2A8 ne serait qu’un marchepied dans le développement du Leopard 2AX, qui devrait être disponible d’ici à deux ou trois ans…

- Publicité -

LOGO meta defense 70 Planification et plans militaires | Allemagne | Analyses Défense

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les abonnements Classiques donnent accès à
tous les articles sans publicité, à partir de 1,99 €.


Inscription à la Newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter Meta-Defense pour recevoir les
derniers articles de façon quotidienne ou hebdomadaire

- Publicité -

Pour Aller plus loin

17 Commentaires

    • N’avez-vous pas le sentiment qu’en France, nous avons souvent tendance à accuser les autres de notre propre defaillance ? Australie, Suisse, Etats-Unis, Allemagne … c’est toujours la faute des autres. C’est non seulement souvent assez inexact, mais c’est surtout parfaitement inutile. A quoi bon blamer ce sir quoi nous n’avons pas de prise ?

    • L’intérêt est expliqué dans l’article : disposer d’une offre immédiatement disponible pour répondre au K2 et au KF51. C’est en fait un calcul très pertinent de la part de KMW, que l’on observe également dans d’autres pays comme la Turquie, mais que l’in ne sait pas faire en France (cf l’article sur le pilotage de la BITD). Il eut été au contraire absurde pour KMW de s’en priver simplement pour respecter les ambitions d’un programme à l’arrêt…

  1. C’est bien ce que je voulais signifier: acheter seulement 18 chars de nouvelle génération n’a quasiment aucun intérêt militaire ou stratégique.
    Le gouvernement allemand invite son armée à jouer le rôle d’essayeur et de démonstrateur pour faciliter des ventes à l’expert et faciliter le financement de l’industriel et de l’effort de défense allemand
    J’avais bien compris que c’est ce que vous suggériez; c’est ce qui a été fait par la Marine nationale pour l’Adroit
    Effectivement, nous devrions le faire notamment pour aider à la diffusion des matériels financés sur fonds propres par nos propres industriels;..

  2. Que la LPM fasse l’impasse sur le sujet est peut-être tout à fait raisonnable. Au fond, quelle que soit l’issue de la guerre en Ukraine, on sait déjà que la Russie sera durablement affaiblie et « guérie » de son aventurisme extérieur. Les milliers de chars de combat de la Pologne, et de tous ces autres Etats qui cherchent à se renforcer maintenant, ne serviront donc à rien. Il me semble que nos crédits, pas si nombreux et déjà largement rognés par l’inflation et la nécessité d’améliorer l’entraînement et la disponibilité des matériels, sont mieux orientés vers d’autres capacités.

    Reste l’autre question, la question industrielle, mais qui est bien différente. Comme peut-on, nous Français, tirer bénéfice de cet engouement pour le char chez les autres pour occuper et renforcer notre industrie ? Ou comment a minima conserver notre outil industriel et nos compétences R&D ?

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles