Vers une nouvelle commande de F-35A pour les forces aériennes sud-coréennes

Le Foreign Military Sales, ou FMS, américain, a annoncé autoriser la commande de 25 F-35A supplémentaires pour les forces aériennes sud-coréennes pour 5 Md$. Cette annonce intervient alors que la visite de Kim Jong-Un en Russie peut redistribuer les cartes du rapport de force sur la péninsule coréenne.

Il y a un peu plus d’un an, la commande de la troisième et dernière tranche de 20 F-35 Lightning 2 pour les forces aériennes sud-coréennes, avaient suscité de nombreuses hésitations et autant de spéculations.

La question était alors de savoir si Séoul choisirait des F-35B à décollage et atterrissage vertical ou court, notamment pour équipement son futur porte-avions au destin encore incertain, ou si la version terrestre F-35A, dont 40 exemplaires étaient déjà en service au sein des forces aériennes sud-coréennes, serait privilégiée.

Le suspens prit fin en juillet 2022, lorsque Séoul se prononça en faveur de la version basée à terre du chasseur de Lockheed-Martin, avec une enveloppe planifiée de 3 Md$ pour les 20 appareils du programme F-X.

25 F-35A supplémentaires pour les forces aériennes sud-coréennes

Il aura fallu une année pour négocier l’ensemble des aspects de ce contrat, dont le Foreign Military sales vient de donner les contours. Ainsi, ce ne seront pas 20, mais 25 F-35A qui seront acquis par les forces aériennes sud-coréennes.

F-35A forces aériennes sud-coréennes
Les forces aériennes sud-coréennes mettent déjà en œuvre 40 F-35A dans le cadre du programme F-X

Ceux-ci seront livrés directement au standard Block 4, celui qui doit permettre d’atteindre la pleine capacité opérationnelle du chasseur. La commande se voit accompagnée de 26 turboréacteurs Pratt & Whitney F135-PW-100, ainsi que d’un certain nombre de pièces et équipements.

Si le périmètre de la commande initialement prévue a augmenté de 25 % avec la commande de 5 chasseurs supplémentaires, l’enveloppe budgétaire, quant à elle, a explosée, pour atteindre 5 Md$ selon la cotation du FMS, soit une hausse de 66 %.

Une enveloppe de 5 Md$ pour le FMS

Il faut toutefois pondérer cette hausse de plusieurs paramètres. D’abord, le FMS a coutume de « voir large » pour ce qui concerne le package d’accompagnement des contrats majeurs, et bien souvent, le contrat final est plus compact que celui initialement proposé par le Pentagone.

D’autre part, ces appareils ne devraient pas être livrés avant 4 ou 5 ans. Il convient donc de prendre en compte, dans la cotation, les effets de l’inflation aux Etats-Unis, mais également des évolutions potentielles des prix de matières premières, dans un contexte géopolitique incertain.

KF-21 Boramae programme K-FX
Le surcout des derniers F-35A sud-coréens pourraient se répercuter sur le financement du programme K-FX et de son chasseur, le KF-21 Boramae

Il reste 75 % de cet article à lire, Abonnez-vous pour y accéder !

Logo Metadefense 93x93 2 Aviation de chasse | Alliances militaires | Construction aéronautique militaire

Les abonnements Classiques donnent accès aux
articles dans leur version intégrale, et sans publicité,
à partir de 1,99 €.


Pour Aller plus loin

All

1 COMMENTAIRE

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR