MGCS : Italie, Pologne, Norvège et Grande-Bretagne pourraient rejoindre le programme dés 2023

Issu d’une étude préalable lancée conjointement par la France et l’Allemagne en 2012, le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, a été lancé officiellement en 2017 par Emmanuel Macron et Angela Merkel pour remplacer en 2035 les chars français Leclerc et les Leopard 2 allemands, aux cotés de 3 autres programmes emblématiques de la coopération franco-allemande en matière d’industrie de défense, le Système de combat Aérien Futur ou SCAF pour remplacer les Rafale et Typhoon en 2040, le Common Indect Fire System ou CIFS pour remplacer les canons automoteurs et les lance-roquettes multiples en 2035, et le Maritime Airborne Warfare System ou MAWS pour…

Lire l'Article

SCAF, MGCS… Les nouveaux materiels militaires européens vont-ils arriver trop tard ?

Dans une interview donnée au site lesecho.fr, Franck Haun, le pdg du groupe KNDS qui rassemble l’allemand Krauss Maffei Wegman et le français Nexter, a appelé les gouvernements français et allemands à accélérer le programme Main Ground Combat System ou MGCS, qui selon lui, ne devrait au rythme actuel des choses, ne pas parvenir à une livraison avant 2040 et même 2045. Si les considérations de Franck Haun sont avant tout industrielles, appelant notamment à élargir le programme sur la scène européenne, il n’en demeure pas moins vrai qu’une analyse objective des calendriers des programmes en cours, MGCS comme SCAF, le programme d’avion de combat…

Lire l'Article

Le char EMBT de KNDS sera bien plus qu’un démonstrateur industriel

Le char E-MBT de l’entreprise franco-allemande KNDS avait fait sensation lors du salon EuroSatory 2018, trônant fièrement au coeur de l’exposition tel le symbole de la coopération franco-allemande en matière d’équipement de Défense, actée en 2015 lorsque le spécialiste allemand des blindés Krauss Maffei Wegman et le français Nexter, respectivement à l’origine du char Leopard 2 et du Leclerc, créèrent la co-entreprise KNDS à égalité de pouvoir. Et l’E-MBT, pour Enhanced Main Battle Tank, reflétait parfaitement cet équilibre, avec une tourelle de Leclerc juchée sur une caisse de Leopard 2. Toutefois, rien ne laissait présager que ce char pourrait effectivement voir le jour au delà…

Lire l'Article

La France sacrifie-t-elle une partie de son Industrie Défense sur l’autel de la coopération avec l’Allemagne ?

C’est officiel, la société KNDS, qui rassemble le français Nexter et l’Allemand Krauss-Maffei Wegman, et qui était jusqu’ici piloté par une structure bicéphale composée du lPdg de Nexter Stephan Mayer et son homologue de KMW, va voir sa structure évoluer, et sera désormais pilotée par un conseil d’administration 9 personnes présidée par Philippe Petitcolin, le Pdg du motoriste français Safran, alors que l’entreprise passera, elle, sous la direction de Frank Haun, jusqu’ici patron de KMW, qui sera remplacé à ce poste par le vice-président de l’entreprise, Ralf Ketzel, alors que de son coté, Stéphane Mayer quittera Nexter, sans que son successeur n’eut été nommé jusqu’ici.…

Lire l'Article

Le programme de char MGCS répond-il aux enjeux opérationnels et industriels franco-allemands ?

Lors de son arrivée à l’Elysée après sa victoire aux élections présidentielles de 2017, le président français Emmanuel Macron entreprit rapidement de lancer avec Berlin une série de grands programmes de Défense, visant tant à rapprocher les positions des deux pays en matière de politique de Défense que de profiter des synergies possibles entre les deux bases industrielles et technologies défense. Quatre programmes principaux émergèrent, le SCAF dans le domaine des avions de combat, le CIFS dans le domaine de l’artillerie, le MAWS dans le domaine de la patrouille maritime, et le programme Main Ground Combat System, ou MGCS, dans le domaine des chars de…

Lire l'Article

Projets militaires franco-allemands : entre avancées et blocages

Depuis plus de dix ans, la France se cherche un partenaire européen pérenne pour ses projets de collaboration militaire, tant opérationnelle qu’industrielle. Cela a débuté en 2010 avec les Accords de Lancaster House puis, suite à l’échec d’un premier programme SCAF franco-britannique, à un rapprochement politique et industriel entre Paris et Berlin. Répartitions industrielles et blocages politiques En matière de besoins militaires, le rapprochement entre la France et l’Allemagne est devenu très vite évident. Trois sujets majeurs ont ainsi émergé : SCAF : le système de combat aérien futur pour remplacer les chasseurs Rafale et Eurofighter MGCS (Main Ground Combat System) : remplacement des chars Leclerc (France) et…

Lire l'Article

Le Président Macron ouvre la porte à une participation polonaise au programme de char franco-allemand MGCS

En déplacement en Pologne ce 4 février, E. Macron semble prêt à entamer un rapprochement diplomatique et politique avec la Pologne, alors même que Paris et Varsovie sont quelque peu en froid depuis quelques années. Si les sujets militaires sont au cœur des querelles récentes entre la France et la Pologne, ils pourraient cette fois-ci permettre leur réconciliation. Le Président de la République a en effet évoqué la possibilité d’intégrer la Pologne au sein du programme de char de combat futur, le MGCS (Main Ground Combat System), possiblement dans le cadre de la coopération structurée permanente (CSP ou PESCO en anglais) de l’Union Européenne. Une…

Lire l'Article

L’État français refuse de céder la majorité de KNDS à Rheinmettal

Lors d’une audition mouvementé par la commission Défense de l’Assemblée Nationale, notamment en raison de biais très polémiques et approximatifs de certains parlementaires au sujet des exportations d’armes françaises vers l’Arabie Saoudite et l’Emirats Arabes Unis, la ministre des Armées, Florence Parly, a répondu aux exigences de la société Rheinmetall au sujet du contrôle de la Société KNDS. Pour rappel, la Société KNDS, qui rassemble le français Nexter et l’Allemand Krauss Maffei Wegman, est co-détenue à 50% par l’état Français, et à 50% par la famille Baude, qui détenait KMW. Le second acteur allemand du marché des blindés, Rheinmetall, s’est rapproché de la famille Baude…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR