Les Emirats Arabes Unis se tournent vers le missile MICA VL NG pour leurs corvettes Gowind 2500

En novembre 2017, les Emirats Arabes Unis confirmaient la commande de deux corvettes Gowind 2500 auprés du constructeur naval militaire français Naval Group. Si nombres des équipements sélectionnés par Abou Dabi étaient d’origine française, lé défense anti-aérienne était alors confiée au couple américain formé par le système de lancement vertical VLS Mk41 et le missile anti-aérien ESSM Block 2, la nouvelle version de l’héritier du Sea Sparrow. Mais selon le site Naval News, les autorités émiriennes auraient changé de posture, pour se tourner vers le missile français MICA VL NG du missilier MBDA, nouvelle version du missile sol-air MICA VL lui même dérivé du très…

Lire l'Article

La France sort le grand jeu pour convaincre la Grèce de choisir la Frégate Belharra

A l’instar de ce qu’elle fit pour le contrat portant sur l’acquisition de 18 avions Rafale, dont 6 appareils d’occasion ont été offert à la Grèce, la France a désormais décidé de sortir le grand jeu pour convaincre Athènes de sélectionner son offre pour l’acquisition de 4 frégates modernes FDI Belharra et la modernisation des 4 frégates MEKO 200 HN actuellement en service au sein de la Marine Hellénique. Alors que les discussions piétinaient depuis plusieurs mois, ouvrant la voie à d’autres offres, comme celle avancée par Lockheed-Martin concernant les frégates MMSC, Paris a désormais une offre à la fois homogène et performante, tant du…

Lire l'Article

La FDI Belharra de Naval Group handicapée par le VLS Sylver en Grèce

Le renouvellement de la flotte de frégates grecques est aujourd’hui l’un des principaux et plus importants contrats en cours d’attribution sur la scène européenne et internationale concernant des navires de surface combattants. Avec un objectif d’acquisition de 4 navires, la modernisation de ses 4 Meko 200 HN et la volonté d’acquérir ou de louer 2 frégates dans des délais très courts pour répondre aux enjeux sécuritaires immédiats en Mer Egée, Athènes attise les convoitises des constructeurs européens comme américains. Dans cette compétition, la FDI Belharra de Naval Group avait jusqu’il y a peu une longueur d’avance sur ses compétiteurs, puisque Paris et Athènes avaient signé…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR