Le Qatar va acquérir 100 chars de combat Altay turcs

Si vous vous êtes rendu au salon EuroSatory 2018, vous n’avez pas pu manquer l’imposant char de combat turc Altay qui trônait à l’entrée du hall principal.

Le nouveau blindé, construit avec l’assistance de la Corée du sud,  se positionne sur la gamme des chars de combat lourds (65 tonnes) avec des performances comparables à celle des chars occidentaux modernisés, comme le Leopard 2A7, l’Abrams M1A2, ou le Leclerc Scorpion, avec toutefois une marge de progression plus importante. Ainsi, si les tranches 1 (40 unités) et 2 (210 unités) seront dotées d’une tourelle classique, et d’équipements de protection de plus en plus performants, la tranche 3, soit 250 exemplaires commandés par l’armée turque, seront dotés d’une tourelle automatisée non habitée, à l’image du T-14 Armata russe.

La Turquie a désormais trouvé son premier client export pour son fleuron, avec le Qatar,qui vient d’officialiser une commande pour 100 unités, dont 40 exemplaires seront au standard tranche 1, c’est à dire équipés d’un moteur MTU de 1500 cv et non d’un moteur turc de 1.800 cv.

D’autres clients potentiels ont signifié un intérêt pour le nouveau char, dont l’Arabie Saoudite, et l’Azerbaïdjan. Le Pakistan semblait un moment intéressé, mais la récente commande de T90M russes et de VT4 chinois semble mettre fin à cette option.

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR