La République tchèque prête à se tourner vers le F-35A américain

En 2004, en marge de son adhésion à l’Union européenne et 5 ans après son adhésion à l’OTAN, les autorités tchèques commandèrent à la Suède 14 chasseurs JAS-39 Gripen C/D, dont deux biplaces, pour remplacer ses Mig-23 et Mig-21 hérités de l’époque du Pacte de Varsovie, sous la forme d’un leasing de 12 ans pour un montant annuel de 1,7 Md de courroies, soit 65 m€. En 2015, Prague renouvela la location pour une durée de 12 ans, qui prendra fin en 2027. A cette date, plusieurs choix sont envisagés par les autorités Tchèques. La prolongation de la location des JAS-39 a été rapidement exclue, même si la réalisation de l’option d’achat proposée par Stockholm est toujours considérée. Le pays a également évalué la possibilité de se tourner, comme son voisin slovaque, vers le F-16V, mais l’Armée de l’Air tchèque comme les autorités du pays semblent considérer que l’appareil américain n’apporterait guère de plus-value vis-à-vis des Gripen actuellement en service, d’autant que le F-16 est un appareil « en fin de cycle » de leur point de vue. Les offres européennes de Gripen E/F et de Typhoon ont également été considérées, mais il semble que ce soit l’option du F-35A américain qui remporte l’adhésion de l’état-major comme du ministère tchèque.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Analyses, OSINT et Synthèse en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés Premium.

A partir de 6,50 € par mois – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR